1ère réunion des sous-Sherpas [ja]

JPEG

Les sous-sherpas du G7 ont tenu leur première réunion les 25 et 26 mars 2019 à Paris.

Chargés d’appuyer les sherpas dans le processus de négociations qui mène jusqu’au sommet de Biarritz, les sous-sherpas se rencontrent à intervalles réguliers tout au long de l’année. Leur rôle ? Approfondir les discussions sur des thèmes-clés de la présidence du G7. Ils suivent en particulier les enjeux globaux, notamment les différentes dimensions du développement, le climat et l’environnement, ou encore l’égalité entre les femmes et les hommes.

Après la première réunion de Lyon, les sous-sherpas ont préparé les éléments de fond de la prochaine rencontre des sherpas qui se tiendra à Lille les 17 et 18 avril. Leurs sessions de travail ont porté sur les priorités de la France pour ce G7, notamment l’égalité entre les femmes et les hommes, les piliers d’un partenariat renouvelé avec l’Afrique, ou encore le numérique et l’intelligence artificielle.

JPEG

Un des objectifs de la présidence française est de rendre plus participatif le processus du G7. À Lyon, les sherpas avaient ainsi échangé avec les représentants des groupes Civil7 et Women7. Avec la même volonté d’ouvrir les travaux à la société civile, le sherpa français et les sous-sherpas ont cette fois rencontré des membres du Science7, le groupe qui rassemble les académies des sciences du G7. Dans ce cadre, les scientifiques ont présenté à l’attention des chefs d’État et de gouvernement du G7 un ensemble de recommandations orientées autour de 3 axes d’actualité : la confiance dans la science, la science citoyenne à l’ère d’internet, et les impacts et enjeux de l’intelligence artificielle sur nos sociétés.

dernière modification le 31/07/2019

haut de la page