2ème réunion du Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes [ja]

JPEG

31 des 35 membres du Conseil consultatif pour l’égalité entre les femmes et hommes - dont les deux co-présidents et Prix Nobel Denis Mukwege et Nadia Murad se sont réunis, pour la deuxième fois, les 9 et 10 mai à Paris.

Ils ont poursuivi leur travail en vue d’établir des recommandations autour de lois faisant figure de bonnes pratiques en matière de lutte contre les violences sexistes et sexuelles et en faveur de l’éducation des filles et de l’entreprenariat féminin. L’objectif était de présenter ces recommandations aux ministres chargés de l’Égalité des pays du G7, qui se sont réunis en marge avec l’objectif de « faire de l’égalité femmes-hommes une grande cause mondiale ».

© David Rodrigues
© David Rodrigues
© David Rodrigues
© David Rodrigues
© David Rodrigues
© David Rodrigues
© David Rodrigues
© David Rodrigues

 
Leur ambition est notamment d’identifier et abolir les lois discriminatoires dans tous les pays du G7 ; d’adopter des nouvelles lois progressistes sur la base des exemples identifiés par le Conseil dans son rapport ; d’investir dans des mécanismes de redevabilité et de soutenir les organisations de la société civile ; de définir des indicateurs et faire un suivi précis des engagements.

Le Conseil consultatif est également allé à la rencontre des acteurs de la société civile réunis à l’UNESCO où se tenait le Sommet du groupe d’engagement de la société civile ‘Women7’ avec quelques 400 représentants d’associations et de fonds féministes. Un temps d’échange a été organisé qui leur a permis de croiser leurs recommandations et d’envisager ensemble les travaux à mener pour la suite.

Une prochaine réunion, prévue en juillet, permettra d’acter le rapport finalisé du Conseil consultatif, aussi appelé Partenariat de Biarritz.

© David Rodrigues
© David Rodrigues
© David Rodrigues
© David Rodrigues
© David Rodrigues
© David Rodrigues
© David Rodrigues
© David Rodrigues

 

dernière modification le 01/07/2019

haut de la page