4e Conférence nationale humanitaire [ja]

© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE
© F. de La Mure/MEAE

 
Jean-Yves Le Drian a ouvert le 22 mars la quatrième conférence nationale humanitaire.

La conférence humanitaire réunit des représentants des principales organisations internationales et non-gouvernementales partenaires de l’action humanitaire de la France et constitue ainsi un point de rencontre et de discussion pour l’ensemble des acteurs du monde humanitaire dans leur diversité.

Elle permet de débattre des principaux axes de la nouvelle stratégie humanitaire (financement, droit international humanitaire, articulation humanitaire-développement, acteurs locaux).

Jean-Yves Le Drian a présenté la nouvelle stratégie humanitaire de la France pour la période 2018-2022, qui marque un changement d’échelle de l’action humanitaire de notre pays et dote celle-ci d’un cap clair, assorti de moyens démultipliés. Les moyens de l’action humanitaire seront plus que triplés et passeront à 500 M d’euros annuels à l’horizon 2022. Cette augmentation des financements, inédite dans notre histoire, sera accompagnée de réformes visant à améliorer l’efficacité de notre aide par la simplification et la transparence.

Jean-Yves Le Drian a également insisté sur l’importance de l’articulation entre l’aide humanitaire, conduite par le ministère de l’Europe et des affaires étrangères, et l’action de développement menée par l’Agence française de développement. Des stratégies de réponse communes, comprenant une analyse conjointe des besoins et une coordination des appels à projets, seront mises en place. Le ministre a aussi annoncé la mise en place d’un mécanisme de renforcement des capacités des acteurs locaux.

Jean-Yves Le Drian a enfin rappelé le caractère fondamental du droit international humanitaire dans la politique étrangère de la France et mis en avant nos initiatives pour renforcer la protection des personnels humanitaires et encadrer le droit de veto au Conseil de sécurité des Nations unies en cas d’atrocités de masse.

Il a conclu son intervention par une visite des stands des ONG dans le « village humanitaire ».

Cette conférence a été clôturée par Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères.

Consulter la nouvelle stratégie humanitaire de la France 2018 - 2022

PDF - 611.9 ko
Stratégie humanitaire française 2018 - 2022 (version française)
(PDF - 611.9 ko)
PDF - 394.9 ko
Stratégie humanitaire française 2018 - 2022 (version anglaise)
(PDF - 394.9 ko)

À suivre en direct sur nos réseaux sociaux

En français
Twitter
Facebook
Youtube

En anglais
Twitter

À partir de 9h20 : session inaugurale en présence de

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères

William Lacy Swing, directeur général de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM)

Dr Jemilah Mahmood, secrétaire générale adjointe de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR)

Philippe Jahshan, président de Coordination Sud

Ursula Mueller, sous-secrétaire générale aux affaires humanitaires et coordonnatrice adjointe des secours d’urgence du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (BCAH) des Nations unies

Patrice Paoli, directeur du Centre de crise et de soutien (modérateur)

10h Discours de Jean-Yves Le Drian

À partir de 16h30

Présentation de la stratégie humanitaire de la République française par Patrice Paoli, directeur du Centre de crise et de soutien.

Discours de clôture par Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères.

En savoir plus sur les intervenants de la session inaugurale

Philippe Jahshan est le président de Coordination SUD (Solidarité-Urgence-Développement), la coordination nationale des ONG françaises de solidarité internationale. Coordonnateur des projets puis délégué aux actions de coopération internationale de l’association Solidarité Laïque, il a été élu président de Coordination SUD et siège, à ce titre, au conseil d’administration de l’Agence française de développement (AFD), au conseil national de la solidarité et du développement international (CNDSI) et au conseil économique, social et environnemental (CESE)

Dr Jemilah Mahmood est la secrétaire générale adjointe de la Fédération Internationale de la Croix-Rouge (FICR). Médecin, elle a fondé MERCY Malaisie, l’une des plus importantes organisations humanitaires d’Asie, avant de diriger l’action humanitaire du Fonds des Nations Unies pour la Population. Elle a mené l’organisation du Sommet Humanitaire Mondial avant de prendre la direction des partenariats au sein de la FICR.

Ursula Mueller est la sous-secrétaire générale adjointe des Nations Unies pour les affaires humanitaires. Diplomate de carrière, elle a dirigé l’action humanitaire puis le Ministère de la coopération et du développement de la République fédérale d’Allemagne, avant de devenir directrice exécutive de la Banque mondiale, puis de rejoindre le Bureau de coordination des affaires humanitaires (BCAH).

William Lacy Swingest le directeur général de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM). Diplomate de carrière, il a été ambassadeur des Etats-Unis au Congo, au Libéria, en Afrique du Sud, au Nigéria, en Haïti et en République démocratique du Congo, avant de rejoindre les Nations Unies comme représentant spécial du Secrétaire général au Sahara occidental et en RDC. Il dirige l’OIM depuis 2008.

dernière modification le 30/03/2018

haut de la page