7e édition du Prix du livre de géopolitique [ja]

16 juin 2020

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères et président de l’Association des amis de l’Hôtel de Brienne, a remis à Alice Ekman le Prix du livre de géopolitique 2020 pour son ouvrage Rouge vif - L’idéal communiste chinois (Éditions de L’Observatoire).

Deux autres ouvrages finalistes étaient également en lice pour cette septième édition : Le jihadisme français - Quartiers, Syrie, prisons de Hugo Micheron (Gallimard) et L’aigle, le dragon et la crise planétaire de Jean-Michel Valantin (Seuil).

© Jonathan Sarago / MEAE
© Jonathan Sarago / MEAE
© Jonathan Sarago / MEAE
© Jonathan Sarago / MEAE
© Jonathan Sarago / MEAE
© Jonathan Sarago / MEAE

 
Le jury a tenu à décerner un Prix spécial à l’historien britannique Julian Jackson pour la rigueur et la qualité de son ouvrage De Gaulle - Une certaine idée de la France (Seuil).

Comme l’a rappelé Jean-Yves Le Drian, « au cœur de la crise, le regard géopolitique nous sert à comprendre que la compétition internationale se poursuit par d’autres moyens et nous met à l’abri d’une périlleuse myopie de l’événement. »

Le Prix du livre de géopolitique, créé en 2013 à l’initiative de Jean-Yves Le Drian, Cédric Lewandowski et Luce Perrot, récompense un ouvrage français (essai, étude, biographie, récit) permettant au public de mieux appréhender les enjeux cruciaux et de comprendre le monde d’aujourd’hui. La géopolitique, science interdisciplinaire entre géographie et relations internationales, apporte des clefs et des éléments de réponse à la compréhension du monde contemporain sans cesse recontextualisé. Jean-Yves Le Drian préside le jury du Prix, composé de chercheurs, d’universitaires, de hauts fonctionnaires et de journalistes.

Pour plus d’informations

dernière modification le 18/06/2020

haut de la page