Accumulateurs au lithium à base d’hydrures métalliques actifs électrochimiquement [ja]

Le chercheur Jean Pierre-Bonnet (Université de Picardie Jules Verne) et le chercheur Takayuki Ichikawa (Hiroshima University) nous parlent de leur projet franco-japonais Sakura, soutenu par l’Ambassade de France au Japon.

Ce projet associe un laboratoire français, le Laboratoire de Réactivité et de Chimie des Solides (LRCS), et un laboratoire japonais, l’Institute for Advanced Materials Research (IAMR). L’objectif de ce projet est à la fois de synthétiser des hydrures métalliques innovants et de les tester en tant qu’électrodes négatives dans des accumulateurs au lithium à électrolytes solide (LiBH4).

PDF - 627.6 ko
Télécharger l’intégralité du dossier
(PDF - 627.6 ko)

À propos du partenariat Sakura

Le partenariat Sakura, soutenu par les ministères de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) en France et par la JSPS (Japan Society for Promotion of Science) au Japon, vise à favoriser de nouvelles coopérations entre jeunes chercheurs et à développer les échanges scientifiques et techniques de haute qualité entre les universités et les institutions de recherche des deux pays.

dernière modification le 04/01/2018

haut de la page