Annonces iraniennes sur le Plan d’action global commun (JCPoA) [ja]

8 mai 2019

L’Iran a annoncé vouloir restreindre certains de ses engagements au titre de l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien (Plan d’action global commun – JCPoA).

La France note avec préoccupation ces déclarations. Elle est déterminée à ce que cet accord, central pour le régime international de non-prolifération et la sécurité internationale, soit intégralement mis en œuvre.

Il importe d’éviter toute action qui empêcherait la mise en œuvre de leurs obligations par les parties aujourd’hui engagées dans l’accord ou qui alimenterait une escalade.

Elle appelle donc fermement l’Iran à continuer de respecter l’ensemble de ses obligations nucléaires au titre de cet accord et du traité sur la non-prolifération des armes nucléaires, et à s’abstenir de toute mesure qui le placerait en violation de ses engagements.

La France rappelle la déclaration des ministres des E3 et de la haute représentante du 4 mai dernier, qui regrettait profondément la réimposition de sanctions par les États-Unis après leur retrait du Plan d’action global commun.

La France reste déterminée à travailler en faveur de la préservation et du maintien des circuits financiers et des exportations de l’Iran, conjointement avec les pays tiers intéressés à soutenir le Plan d’action global commun.

La France est en contact étroit avec les autres participants restants de l’accord, en particulier européens, pour examiner en détail les annonces de l’Iran.

dernière modification le 09/05/2019

haut de la page