Attaque contre des travailleurs humanitaires en République centrafricaine [ja]

La France condamne l’attaque contre des travailleurs humanitaires le 25 février dans le nord-ouest de la République centrafricaine, qui a fait, selon les informations actuellement en notre possession, six morts, un employé de l’UNICEF et cinq travailleurs humanitaires. Nous présentons nos condoléances aux familles des victimes et appelons à ce que toute la lumière soit faite sur ces exactions, afin que leurs responsables en répondent devant la justice.

La France rappelle son plein soutien à l’action de l’ONU et des agences et organisations humanitaires, qui paient un lourd tribut pour la protection et l’amélioration des conditions de vie des populations centrafricaines de toutes origines et de toutes confessions. Les attaques contre les travailleurs humanitaires sont inacceptables et il est nécessaire de les protéger en toutes circonstances pour leur permettre de mener à bien leurs missions.

Cette attaque rappelle aussi la nécessité de progresser rapidement dans la mise en œuvre effective du désarmement des groupes armés. Nous appelons à cet égard à poursuivre la mise en œuvre rapide et ambitieuse de la feuille de route conjointe pour la paix et la réconciliation en RCA, adoptée le 17 juillet à Libreville par les autorités centrafricaines, l’Union africaine et les pays et organisations de la région.

dernière modification le 02/03/2018

haut de la page