Attaque terroriste au Mali [ja]

Communiqué de l’Élysée (18 janvier 2017)

Le Président de la République condamne sans réserve et avec la plus grande fermeté l’attentat commis ce matin à Gao au Mali qui a fait plusieurs dizaines de victimes parmi les forces regroupées pour participer au processus de patrouilles mixtes dans le nord du pays.

Dans ces douloureuses circonstances, le chef de l’État exprime toute sa solidarité au Président Keita et à l’ensemble du peuple malien.

Il réaffirme le plein soutien de la France à la mise en œuvre des accords de paix et de réconciliation au Mali.

Déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères et du Développement international (18 janvier 2017)

La France condamne avec la plus grande fermeté l’attaque à la voiture piégée perpétrée ce matin contre un camp militaire à Gao.

Nous présentons nos condoléances aux familles des victimes ainsi qu’aux autorités maliennes.

Cette attaque vise clairement à contrecarrer les efforts en faveur de la stabilité et de la sécurité des populations et à saper la confiance entre les signataires de l’accord d’Alger. La France est déterminée à lutter contre tous ceux qui entravent le retour de la paix au Mali. Elle appelle les parties à maintenir leur engagement dans le cadre du processus de paix.

dernière modification le 19/01/2017

haut de la page