Cérémonie Verny-Oguri [ja]

Le 16 novembre matin, s’est tenue à Yokosuka la cérémonie commémorant le 154ème anniversaire de la fondation de l’arsenal de Yokosuka par un ingénieur français, François-Léonce Verny.

Cette histoire remonte à 1865, lorsque François-Léonce Verny – jeune ingénieur français du génie maritime et polytechnicien – fut détaché par l’empereur Napoléon III au service du gouvernement japonais. Il avait pour interlocuteur le comte Kozukenosuke Tadamasa Oguri, ministre des Finances, engagé dans le développement technologique et industriel du Japon.

Entre 1865 et 1876, au-delà du choix de l’emplacement, du tracé et de la direction de la construction de l’arsenal de Yokosuka, François-Léonce Verny a créé une école d’ingénieurs et une école d’ouvriers-cadres. Elles ont assuré la formation des premiers architectes navals et des contremaitres japonais, permettant d’opérer le transfert des connaissances et des savoir-faire. À la demande de l’empereur Meiji, François-Léonce Verny a dirigé, trois ans plus tard, un programme de construction de phares érigés pour renforcer la sécurité de la navigation dans la baie de Tokyo.

La cérémonie du 16 novembre honorait la mémoire de ces deux fondateurs de l’arsenal de Yokosuka, ainsi que la naissance d’une relation bilatérale riche entre nos deux pays. Elle était présidée par le maire de Yokosuka, M. Katsuaki Kamiji. La France était représentée par le ministre-conseiller de l’ambassade de France à Tokyo, M. Jean-Baptiste Lesecq, et M. Fortuné Pellicano, maire-adjoint de la ville de Brest, ville jumelée avec Yokosuka.

dernière modification le 21/11/2019

haut de la page