Cérémonie du souvenir et de commémoration du 11 novembre 1918

La cérémonie du souvenir et de commémoration du 11 novembre 1918 s’est tenue à la Résidence de France et au cimetière des étrangers de Yokohama en présence de M. Laurent Pic, ambassadeur de France au Japon.

© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon

 
Une délégation du Lycée Français International de Tokyo et des cadets des écoles militaires de Saint Cyr ont participé à la cérémonie du souvenir à laquelle était conviée la communauté française.

Il y a près d’un siècle, la signature de l’armistice mettait fin à la Grande Guerre et aux souffrances de peuples européens particulièrement éprouvés. Ce devait être la dernière des dernières, la « der des ders » comme la surnommaient ceux qui montaient au front. Elle aura coûté à notre pays plus d’un million de morts et près de six fois plus de blessés et de mutilés.

Un hommage a été rendu aux poilus de 14-18 tombés au champ d’honneur mais également à tous les combattants français ayant perdu la vie au cours des conflits qu’a traversé la France depuis, au cours d’une même cérémonie.

Une délégation de Tokyo s’est ensuite rendue au cimetière des étrangers de Yokohama où elle a retrouvé la communauté française locale ainsi qu’une classe de l’école française de Saint Maur, afin de rendre un nouvel hommage aux combattants morts pour la France devant le monument français, en présence de l’Ambassadeur et du Consul.

Souvenir, valeurs et fraternité ont été partagés et appréciés par tous.

dernière modification le 17/01/2019

haut de la page