Conflit au Yémen [ja]

La France condamne la frappe aérienne menée le 9 août qui a touché un bus à Saada, dans le nord du Yémen, causant selon les sources médicales locales un nombre important de victimes et de blessés, dont de nombreux enfants.

Elle soutient l’appel du Secrétaire général des Nations unies à l’ouverture d’une enquête afin de faire la lumière sur les circonstances de ce drame.

La France rappelle également sa condamnation des attaques houthies contre le territoire saoudien, qui ont fait un mort et des blessés parmi les civils dans la nuit du 7 au 8 août, selon la Coalition. Elle appelle toutes les parties au strict respect du droit international humanitaire.

Il est urgent de mettre un terme au conflit au Yémen. Nous soutenons pleinement, à cet égard, la volonté de l’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le Yémen de réunir les parties yéménites pour de nouvelles négociations à Genève le 6 septembre prochain afin de poser les fondations d’une solution politique. Nous invitons toutes les parties à coopérer pleinement à ce processus.

dernière modification le 13/08/2018

haut de la page