Conseil de l’Organisation maritime internationale – Candidature de la France [ja]

La France est candidate au renouvellement de son mandat au sein du Conseil de l’Organisation maritime internationale. L’élection des membres du conseil est organisée le 29 novembre 2019 à Londres, dans le cadre de la 31e session de l’assemblée de l’Organisation maritime internationale.

La France est une grande nation maritime qui exerce sa juridiction sur le deuxième plus vaste espace maritime. Via le mémorandum d’entente de Paris et l’application d’une directive européenne, la France assure ses responsabilités en matière de contrôle des navires étrangers dans ses ports. État du pavillon, soucieux du respect des règles de sécurité et de protection de l’environnement, le pavillon français est internationalement reconnu pour être l’un des plus sûrs au monde. État côtier, la France est soucieuse de la sécurité et de la protection de l’environnement dans ses eaux.

Membre fondateur de l’Organisation maritime internationale et présente au sein du Conseil depuis sa création, la France met à disposition de l’organisation son large réseau d’experts qui lui permet de participer activement à toutes les sessions des comités et sous-comités, mais également à la quasi-totalité des groupes de travail et groupes par correspondance.

La candidature de la France est motivée par sa volonté de promouvoir des règles de sécurité, de sûreté et de performance environnementale des transports maritimes internationaux. En matière de lutte contre le réchauffement climatique et en cohérence avec les engagements résultant de l’Accord de Paris, la France promeut des solutions ambitieuses et réalisables favorisant une diminution rapide et durable des émissions de carbone par le transport maritime.

dernière modification le 22/11/2019

haut de la page