Covid-19 - Présentation du dispositif d’allocation spéciale fixe de 100.000 JPY

Le gouvernement japonais a approuvé, le 20 avril en conseil des ministres, un ensemble de mesures économiques d’urgence dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. Le projet de loi correspondant, qui doit être présenté au parlement le 27 avril, prévoit notamment une « allocation spéciale fixe » (nom provisoire) de 100 000 yens (environ 850 euros) qui serait versée aux personnes résidant au Japon.

Selon les termes de ce projet de loi, toute personne enregistrée au registre de l’état-civil (Jūmin-kihon-daichō) de sa municipalité de résidence pourrait bénéficier cette aide. Seraient donc inclus les étrangers et leurs dépendants titulaires d’une carte de résidence (zairyū-card) de moyen ou long séjour, d’un permis de résidence permanente (tokubetsu-eijūken) ou d’une autorisation temporaire de résidence au titre d’une demande d’asile.

La demande d’allocation devra être adressée par voie postale à la mairie de sa municipalité de résidence, accompagnée des coordonnées bancaires du récipiendaire et d’une copie d’une pièce d’identité. Elle pourra également être faite en ligne pour les titulaires d’une carte « My Number », depuis le site internet « Myna portal ». Le nom du bénéficiaire devra être identique à celui du titulaire du compte bancaire.

Les autorités japonaises n’ont pas communiqué la date exacte de mise en oeuvre de cette mesure.

Les informations présentées dans cet article proviennent du site du ministère des Affaires générales et des Communications. Elles sont indicatives, puisque ce dispositif doit encore être approuvé par le parlement, et n’engagent pas la responsabilité de l’ambassade de France au Japon.

(Source : ministère des Affaires générales et des Communications, ministère de la Justice)

dernière modification le 22/04/2020

haut de la page