Covid-19 et relance verte - Entretien entre la secrétaire d’État à l’Environnement du Japon et l’ambassadeur [ja]

Yukari Sato, secrétaire d’État à l’Environnement, a rencontré Laurent Pic, ambassadeur de France au Japon, le 2 juin 2020 afin d’échanger sur les politiques de la France et du Japon en matière de relance verte après la crise sanitaire et économique et sur la mobilisation des différents acteurs en amont notamment de la COP26 pour le climat, récemment reportée à 2021.

JPEG - 261.7 ko
Yukari Sato, secrétaire d’État à l’Environnement, et Laurent Pic, ambassadeur de France au Japon
© Ambassade de France au Japon

La crise ne diminue en rien l’engagement de la France et de l’Union européenne, car l’urgence climatique est toujours présente. La neutralité carbone en 2050, sur laquelle la France s’est déjà engagée, reste l’objectif. La France a l’ambition de devenir la première économie décarbonée en Europe.

Le redémarrage de nos économies après la crise du Covid-19 doit aussi les rendre plus résilientes, plus justes et plus durables, à l’aide de plans de reprise verts, respectueux du climat et de la biodiversité.

Le plan de relance mis en place par le gouvernement français apportera ainsi un soutien aux entreprises, aligné avec les objectifs de long terme de transition numérique et écologique. Des mesures concrètes ont d’ores et déjà été annoncées dans les secteurs du transport aérien (objectifs de réduction des émissions de CO²) et de l’automobile (aides renforcées notamment pour le déploiement du véhicule électrique), mais aussi en faveur des investissements verts des collectivités locales.

Le dialogue entre la France et le Japon pourra être poursuivi dans le cadre des nombreux groupes de travail bilatéraux existants sur l’environnement, la transition énergétique et la ville durable.

Informations complémentaires

dernière modification le 04/06/2020

haut de la page