Dance Cross dans le cadre de Yokohama Dance Collection 2020 [ja]

Dans le cadre de Yokohama Dance Collection 2020, la compagnie française Premier Stratagème et Koichiro Tamura, chorégraphe japonais lauréat du prix de l’ambassade de France, partagent la scène dans le cadre du programme Dance Cross. Du vendredi 14 au dimanche 16 février 2020 au Yokohama Nigiwaiza.

Forecasting
Forecasting
Photo : Jelena Remetin
MUTT
MUTT
Photo : Iwamoto Junpei

 
Pour sa 25e édition, Yokohama Dance Collection 2020 met l’accent sur l’état actuel de la danse, qui cristallise les réalités de sociétés en constante évolution, en prenant pour thème « Cross / Real / Identity ». Un large éventail d’événements se déroulera sur près de trois semaines : la première mondiale d’une co-création internationale ; des compétitions qui ont, par le passé, servi de tremplin à la carrière internationale de quelque 400 chorégraphes ; la présentation de pièces ambitieuses par les lauréats de récentes compétitions internationales ; des programmes organisés en collaboration avec des festivals internationaux ; ainsi que des spectacles en plein air, des ateliers et une exposition destinée à ouvrir le public à l’attrait de la danse.

Pour clôturer le festival, la compagnie française Premier Stratagème et Koichiro Tamura, chorégraphe japonais lauréat du Prix de l’ambassade de France en 2018 partageront la scène dans le cadre de Dance Cross, un projet d’échanges croisés en danse contemporaine entre la France et le Japon.

La compagnie Premier Stratagème fondée par Giuseppe Chico et Barbara Matijević continue à ouvrir les possibilités de la performance grâce à leur approche intellectuelle et inventive. Pour sa première invitation au Japon, la compagnie présente une performance intitulée Forecasting, basée sur un recueil de vidéos amateurs puisées dans le plus grand site web d’hébergement de vidéos : YouTube. Sur scène une interprète manipule un ordinateur portable sur l’écran duquel défilent des vidéos de YouTube qui répondent tous à un critère d’échelle 1:1. À partir de cette contrainte simple naît un jeu de déplacement spatial et temporel. L’écran devient le lieu de croisement entre le corps de l’interprète et le monde bidimensionnel de l’image appartenant à d’autres hommes, à d’autres lieux. Il en résulte une expérience de mutation, une zone d’indétermination nourrie par la nature même des vidéos qui oscillent entre la banalité des situations, des mouvements et objets quotidiens et la possibilité de leur transformation en un autre outil de narration de soi.

Koichiro Tamura a remporté le prix de l’ambassade de France pour les jeunes chorégraphes en 2018. Il a ensuite effectué une résidence en France au Centre national de la danse (CND) où il a créé une pièce intitulée MUTT, qui sera présentée dans le cadre de ce festival. Acclamé pour la sensibilité unique avec laquelle il transforme des compositions conceptuelles en mouvement, Tamura explore dans ses œuvres ses idées sur la ville, l’art, la coexistence des corps dans un espace où ils se croisent et se transforment.

Informations pratiques

Les vendredi 14, samedi 15 et dimanche 16 février 2020
au Yokohama Nigiwaiza, Small Hall (3-110-1 Noge-cho, Naka-ku, Yokohama, Kanagawa 231-0064)
Plus d’informations sur le site de Yokohama Dance Collection

dernière modification le 06/02/2020

haut de la page