Déplacement de l’ambassadeur à Okinawa [ja]

M. Laurent Pic, ambassadeur de France au Japon, s’est rendu les 29 et 30 mars à Okinawa. À cette occasion, il s’est entretenu avec M. Denny Tamaki, gouverneur de la préfecture, et Mme Mikiko Shiroma, maire de Naha. Ce déplacement visait notamment à annoncer aux autorités locales l’ouverture d’un site de l’Institut français du Japon dans la capitale de l’île en juillet prochain.

Entretien de l'ambassadeur avec M. Denny Tamaki, gouverneur d'Okinawa
Entretien de l’ambassadeur avec M. Denny Tamaki, gouverneur d’Okinawa
Entretien de l'ambassadeur avec M. Denny Tamaki, gouverneur d'Okinawa
Entretien de l’ambassadeur avec M. Denny Tamaki, gouverneur d’Okinawa
Entretien de l'ambassadeur avec Mme Mikiko Shiroma, maire de Naha
Entretien de l’ambassadeur avec Mme Mikiko Shiroma, maire de Naha
Visite à la base de Kadena
Visite à la base de Kadena

 

Création de l’Institut français du Japon - Okinawa

La création de l’Institut français du Japon - Okinawa témoigne de la volonté politique de renforcer notre présence dans ce territoire et notre coopération avec lui, et complète le dispositif culturel français au Japon en étendant jusqu’à Okinawa son réseau d’Instituts et d’Alliances.

Premier centre culturel étranger à ouvrir ses portes à Okinawa, ce nouveau lieu de diffusion de la langue et de la culture françaises pourra s’appuyer notamment sur la Saison française au Japon en 2021 pour développer des coopérations avec les institutions culturelles locales. Il constituera, comme le gouverneur et la maire de Naha l’ont tous deux appelé de leurs vœux, un pont entre la France et Okinawa.

Visite au Okinawa Institute of Science and Technology (OIST)

L’ambassadeur s’est par ailleurs rendu le 30 mars à OIST, lieu d’excellence mondiale pour l’enseignement et la recherche en sciences dures. Trois des post-doctorants français y travaillant lui ont présenté leurs unités et projets de recherche : Dr Marine Le Gal / Unité de biophysique marine, Dr Julien Madeo / Unité de neurorobotique cognitive et Dr Fabien Benureau / Unité de spectroscopie femtoseconde.

OIST se distingue par son organisation résolument tournée vers l’interdisciplinarité, en favorisant les échanges entre ses 57 unités de recherche, et l’international avec 244 chercheurs étrangers sur 446 et l’anglais comme seule langue de travail.

L’Institut français du Japon y avait organisé en 2015 un débat d’idées franco-japonais sur « les îles et le changement climatique : vers l’autonomie énergétique ». La Saison française au Japon en 2021 et l’ouverture d’un Institut français à Naha en juillet prochain constituent deux opportunités supplémentaires de partenariat avec cette université du futur.

Visite à la base de Kadena

L’ambassadeur s’est enfin rendu sur la base de Kadena, à la rencontre du détachement militaire français des forces armées en Polynésie française (FAPF) qui participent, au moyen de la projection d’un Falcon 200 « Gardian », à des missions de surveillance en vue de faire appliquer la résolution du conseil de sécurité de l’ONU visant à lutter contre les manœuvres de transbordement illégales effectuées par la Corée du Nord.

Informations complémentaires

dernière modification le 18/04/2019

haut de la page