Déplacement en Égypte de Jean-Yves Le Drian [ja]

À la demande du Président de la République, Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, s’est rendu en Égypte le 28 juin pour une audience avec le président de la République égyptienne, Abdel Fatah Al-Sissi, afin d’évoquer les questions régionales, sur lesquelles la France et l’Égypte partagent de nombreux points de convergence.

  • Libye : Sur ce dossier qui fait l’objet d’un dialogue intense entre la France et l’Égypte, Jean-Yves Le Drian a souligné la nécessité de mettre en œuvre rapidement et intégralement la déclaration politique adoptée lors de la conférence internationale sur la Libye le 29 mai dernier à Paris. En soutien à la médiation de Ghassan Salamé, représentant spécial du secrétaire général des Nations unies, ces engagements, endossés par le Conseil de sécurité des Nations unies, préparent la voie à l’unification des institutions civiles et militaires et à la tenue d’élections avant la fin de l’année. Jean-Yves Le Drian a fait part de sa préoccupation quant à la situation dans le croissant pétrolier et rappellera la nécessité que soient respectées les prérogatives de la compagnie pétrolière nationale (NOC) à Tripoli. Consciente de l’importance stratégique de ces questions pour l’Égypte, la France marque son appui aux autorités égyptiennes pour la réalisation de ces objectifs.
  • Syrie : Jean-Yves Le Drian a évoqué avec le président égyptien les perspectives de relance du processus politique, sous l’égide de l’envoyé spécial des Nations unies, Staffan de Mistura. Nous partageons avec l’Égypte des préoccupations communes : risques d’escalade régionale, besoins humanitaires de la population syrienne, poursuite de la lutte contre le terrorisme, utilisation d’armes chimiques en Syrie et stratégie de déplacements de populations mise en œuvre par le régime de Bachar el-Assad ;
  • Processus de paix au Proche-Orient : La France et l’Égypte soutiennent la solution des deux États – Israël et la Palestine – vivant côte-à-côte en paix et en sécurité, dans des frontières sûres et reconnues, avec Jérusalem pour capitale, conformément au droit international et aux paramètres internationalement agréés. Jean-Yves Le Drian a évoqué la situation à Gaza, et notamment les moyens qui doivent être mobilisés pour répondre à la grave crise humanitaire que traverse ce territoire. Il a marqué le soutien de la France aux efforts égyptiens en faveur de la réconciliation inter-palestinienne, nécessaire pour améliorer les conditions de vie de la population et pour recréer un horizon politique.

Jean-Yves Le Drian et le président Sissi ont fait également le point sur notre partenariat dans ses différentes dimensions, en particulier en matière économique et dans la lutte contre le terrorisme. Ils ont poursuivi le dialogue engagé avec les autorités égyptiennes sur les droits de l’Homme. Enfin, le ministre a rappelé les attentes fortes des proches des victimes du vol MS 804 de la compagnie EgyptAir et la nécessité que notre coopération conjointe permette de faire toute la lumière sur les raisons de cette catastrophe.

dernière modification le 02/07/2018

haut de la page