Digital Choc 2019 : (Re)voir le monde [ja]

Pour sa 8e édition, Digital Choc vous propose un nouveau regard sur le monde grâce à des installations artistiques, des performances audiovisuelles, des ateliers, des rencontres et des soirées festives. À Tokyo du 21 février au 3 mars 2019.

JPEG
La programmation 2019 de ce festival d’arts et de cultures numériques, organisé par l’Institut français du Japon, met en lumière toute la richesse et la diversité des usages par les artistes des nouveaux outils technologiques tels que la réalité augmentée ou la réalité virtuelle. Il est ainsi possible d’appréhender autrement notre quotidien, notre environnement et le monde qui nous entoure.

L’installation The Watchers, pensée par Thierry Fournier, réunit ainsi les œuvres de trois artistes français au 52e étage de la tour Mori à Tokyo, qui réinterprètent chacune en temps réel le paysage urbain qui s’offre à nous depuis cet observatoire privilégié. SUITE, de Yannick Jacquet, est large tableau vidéo et sonore, basé sur une répétition de motifs géométriques simples, animés par un mouvement d’oscillation qui développe des harmoniques sensorielles envoûtantes. Le projet Uramado, le réveil des Tanuki vous propose un parcours en réalité augmentée à travers les espaces d’exposition et dans tout l’Institut français. Il s’agira de découvrir les Tanuki, ces Esprits de la Nature avec lesquels vous pourrez interagir afin de découvrir votre propre identité ! Enfin, vous pourrez évoluer en duo sur les terrains de jeux de Playgrounds, œuvre inspiré par le travail sculptural de l’artiste Isamu Noguchi : un dialogue ludique à deux échelles à travers les interactions sonores et visuelles d’une invitation à l’exploration libre.

Côté musique, une grande soirée live pour l’ouverture du festival le jeudi 21 février au WWW à Shibuya en collaboration avec le festival Mutek.jp, vous fera découvrir des performances audiovisuelles étourdissantes avec les artistes français, coréens et japonais : NSDOS, Alex Augier, Machina & Shohei Fujimoto, Akiko Kiyama et Naoto Tsujita. Une soirée électro bouillonnante et enivrante à ne pas manquer !

Ce festival éclectique, exigeant et surprenant bénéficie de l’appui et de la participation de nombreux acteurs des arts numériques au Japon et en France. Tous nos remerciements à Media Ambition Tokyo, MUTEK.JP, Ars Electronica, ainsi qu’au festival Scopitone de Nantes et à tous les partenaires qui apportent un soutien fidèle à Digital Choc.

Je vous invite à explorer cette édition qui témoigne de la créativité et du renouvellement constant des échanges entre artistes français et japonais, et vous donne rendez-vous au croisement des arts et des technologies, pour le lancement de Digital Choc le 21 février prochain au WWW à Shibuya.

Samson Sylvain
Attaché culturel
Chef du pôle artistique de l’Institut français du Japon

Informations pratiques

Digital Choc 2019 : (Re)voir le monde

Du jeudi 21 février au dimanche 3 mars 2019
à Tokyo (Institut français du Japon - Tokyo, WWW Shibuya, Mori Tower, Kagurane, Tokyo Midtown)
Voir le programme complet sur le site de l’Institut français du Japon - Tokyo

Soirée d’ouverture : Live Digital Choc X MUTEK.JP

Le jeudi 21 février à 18h30 (ouverture des portes à 18h00)
au WWW Shibuya, RISE Bldg, 13-17 Udagawa, Shibuya, Tokyo 150-0041
Plus d’informations sur le site de l’Institut français du Japon - Tokyo
 
 
Organisé par l’Institut français du Japon.
En partenariat avec Mutek.jp, Media Ambition Tokyo, Ars Electronica et le festival Scopitone.
Avec le soutien de la Villa Kujoyama, l’ambassade de la Confédération suisse au Japon, ANA, TV5 Monde, la Fondation franco-japonaise Sasakawa, G.H. Mumm, Évian et l’Institut français de Paris.

dernière modification le 14/02/2019

haut de la page