Diplomatie parlementaire : déplacement au Japon dans le domaine des transports, de l’énergie et de l’aménagement du territoire [ja]

Une délégation de la Commission de l’aménagement des territoires et du développement durable du Sénat s’est rendue au Japon début septembre 2018 dans le cadre d’une mission d’étude.

Une délégation de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat s’est rendue au Japon du 2 au 8 septembre, dans le cadre d’une mission d’étude dans le domaine du transport ferroviaire, de la mobilité bas-carbone, de la transition énergétique et de la gestion des risques naturels. Cette délégation, composée de six sénateurs, était conduite par le Président de la commission, le sénateur Hervé Maurey. Ce déplacement a aussi été l’occasion de renforcer le dialogue parlementaire entre la France et le Japon.

Le contexte de ce déplacement est particulièrement porteur. En effet, la France et le Japon sont confrontés à des défis communs en matière d’aménagement du territoire (modernisation des transports, gestion des risques naturels) et de transition vers une société bas-carbone (développement des énergies renouvelables, modernisation des systèmes énergétiques). Engagée dans d’ambitieuses réformes dans tous ces secteurs, la France entretient avec le Japon un dialogue dense autour de la ville durable, de la mobilité ou encore de l’énergie.

Au cours de leur séjour, les Sénateurs français se sont rendu dans la préfecture de Fukushima, où ils ont pu visiter le chantier de démantèlement de la centrale nucléaire Fukushima Dai-Ichi, ainsi que les zones urbaines voisines évacuées suite à l’accident. Ils ont également pu constater les efforts menés dans la région pour développer les énergies renouvelables lors d’une visite du Fukushima Renewable Energy Institute. Ces efforts en matière de transition énergétique ont également été illustrés à Tokyo à l’occasion de la visite du réseau de chaleur et de froid du quartier Tokyo Skytree Town, mobilisant la géothermie et à l’efficacité énergétique renforcée.

La délégation s’est également intéressée aux développements japonais en matière d’aménagement numérique (visite du centre d’exposition du très haut débit mobile 5G de l’opérateur NTT Docomo), de mobilité hydrogène (rencontre avec les représentants d’Air Liquide, de Toyota Motors et du METI) et autonome (essai d’un minibus électrique autonome de la société française Navya), de prévention et gestion des risques naturels (visite du tunnel de décharge des eaux d’orage de la préfecture de Saitama), de la logistique urbaine (centre de tri des colis de Yamato Holdings) ou encore du transport ferroviaire (rencontre avec JR East et visite de la gare de Tokyo).

Enfin, la délégation parlementaire a été reçue à la Diète japonaise par les services de la Chambre des conseillers et a pu rencontrer à l’ambassade de France plusieurs sénateurs japonais membres du groupe d’amitié Japon-France de la chambre haute japonaise, dont la Présidente du groupe, Mme Akiko Santo. Cet échange riche a permis d’aborder de nombreux sujets d’intérêt commun et de contribuer au renforcement du dialogue parlementaire franco-japonais, en cette année de célébration du 160ème anniversaire des relations bilatérales entre nos deux pays.

Pour en savoir plus

dernière modification le 14/09/2018

haut de la page