Effet d’une modulation périodique faible sur les propriétés des tremblements de Terre [ja]

Le chercheur François Petrelis (École normale supérieure, CNRS) et le chercheur Takahiro Hatano (Tokyo University, Earthquake Research Institute) nous parlent de leur projet franco-japonais Sakura, soutenu par l’ambassade de France au Japon.

L’objectif de ce projet est de comprendre pourquoi certains tremblements de terre sont sensibles à des variations périodiques de contraintes pourtant de faible amplitude, causée principalement par les marées ou les saisons.

PDF - 289.8 ko
Télécharger l’intégralité du dossier
(PDF - 289.8 ko)

À propos du partenariat Sakura

Le partenariat Sakura, soutenu par les ministères de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) en France et par la JSPS (Japan Society for Promotion of Science) au Japon, vise à favoriser de nouvelles coopérations entre jeunes chercheurs et à développer les échanges scientifiques et techniques de haute qualité entre les universités et les institutions de recherche des deux pays.

dernière modification le 04/01/2018

haut de la page