Entretien de Jean-Yves Le Drian avec Jorge Arreaza Montserrat, ministre vénézuélien des relations extérieures [ja]

JPEG

Déclaration de Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères (Paris, 12 septembre 2017)

J’ai reçu ce jour mon homologue vénézuélien, M. Jorge Arreaza Montserrat, pour un entretien franc et constructif. Je lui ai communiqué la vive préoccupation de la France sur la situation politique, économique et humanitaire du Venezuela. Je lui ai rappelé le risque de sanctions européennes et la nécessité pour le gouvernement du Venezuela de donner très vite des signes concrets de sa volonté de relancer les négociations avec l’opposition dans le cadre d’une démarche qui soit sincère et crédible.

J’ai été heureux d’apprendre que le dialogue avec l’opposition allait reprendre demain en République Dominicaine, sous l’égide du président de la République dominicaine, M. Danilo Medina, et de l’ancien premier ministre espagnol, le président José Luis Rodriguez Zapatero. C’est une bonne nouvelle, dont j’espère qu’elle se traduira très vite par des gestes concrets sur le terrain.

J’ai redit à mon homologue que la France, en lien avec l’Union européenne et les pays latino-américains, restait vigilante mais qu’elle était disposée à accompagner ce dialogue, seule issue possible à la crise dont le peuple vénézuélien est la première victime.

dernière modification le 13/09/2017

haut de la page