Entretien téléphonique du Président de la République avec M. Narendra Modi, Premier ministre indien [ja]

Le Président de la République s’est entretenu le 7 décembre 2020 avec le Premier ministre indien, M. Narendra Modi, dans le cadre des consultations régulières et confiantes qu’ils ont sur l’ensemble des sujets d’actualité internationale, ainsi que sur l’avancement du partenariat stratégique qui lie la France et l’Inde.

Le chef de l’État a remercié le Premier ministre indien pour son soutien sans faille à la France face aux actes terroristes perpétrés sur son sol et souligné la nécessité de défendre la liberté d’expression comme le respect des droits fondamentaux.

Il a réitéré notre pleine solidarité à l’égard de l’Inde dans la lutte contre la Covid-19 qui s’est illustrée en juillet dernier par la livraison de matériel médical. Il a été convenu de poursuivre la coopération franco-indienne en matière de santé dans un cadre multilatéral via l’initiative ACT-A et de promouvoir les partenariats franco-indiens, en particulier en vue de la production de vaccins et de l’appui aux pays en développement dans la zone indopacifique et en Afrique notamment, pour que tous les moyens de lutte contre la Covid-19 soient des biens publics mondiaux.

Le Président de la République a présenté le haut niveau d’ambition attendu pour le sommet sur le climat du 12 décembre prochain, cinq ans après l’adoption de l’accord de Paris, ainsi que les initiatives sur la protection de la biodiversité dans la perspective du One Planet Summit de janvier, du Congrès de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) à Marseille ainsi que la COP15 de Kunming. Il a salué les engagements de l’Inde sur le climat et souligné son rôle décisif pour les prochaines étapes. L’Alliance solaire internationale jouera à ce titre un rôle clé pour parvenir concrètement aux objectifs fixés par l’accord de Paris sur le climat. La France et l’Inde sont prêtes à donner l’exemple en prenant l’initiative ensemble, pour passer des engagements aux actes concrets, sur la conciliation de la préservation de l’environnement et du développement économique et social.

Les deux chefs d’État ont échangé sur le développement et l’approfondissement des relations bilatérales, notamment dans les secteurs du nucléaire civil et de la défense, et la perspective de nouveaux projets dans l’espace Indopacifique, en particulier dans les domaines de la sécurité, des questions maritimes, des infrastructures et de l’environnement. Ce partenariat stratégique se poursuivra au Conseil de sécurité des Nations Unies que l’Inde rejoindra à partir du 1er janvier comme membre élu pour deux ans.

dernière modification le 08/12/2020

haut de la page