Entretien téléphonique du Président de la République avec le Président de la République de Turquie [ja]

Le Président de la République s’est entretenu le 26 février avec Recep Tayyip Erdogan, Président de la République de Turquie.

Sur la Syrie, il a souligné l’impératif absolu que la cessation des hostilités actée par le Conseil de sécurité des Nations Unies, soit immédiatement et pleinement respectée afin de mettre un terme aux bombardements indiscriminés et de permettre de toute urgence, dans les prochaines heures et les prochains jours, l’acheminement de l’aide humanitaire et l’évacuation des blessés et malades.

Le Président de la République a exprimé sa vive préoccupation sur la poursuite des attaques contre les civils et les hôpitaux dans la Ghouta orientale par le régime syrien en totale violation de la résolution 2401 du Conseil de sécurité. La Russie, en tant que membre permanent du Conseil de sécurité, doit dès maintenant prendre toutes ses responsabilités vis à vis du régime syrien qu’elle soutient. Il a rappelé que la vigilance de la France sur l’accès humanitaire et sur les armes chimiques serait totale et permanente.

Le Président de la République a souligné que la trêve humanitaire s’appliquait à l’ensemble du territoire syrien, y compris à Afrine, et devait être mise en œuvre partout et par tous sans délai pour enrayer l’engrenage de la violence en cours susceptible de mener à une déflagration régionale et d’éloigner toute perspective de règlement politique.

Les garants d’Astana, la Turquie, la Russie et l’Iran portent à cet égard une responsabilité directe qui doit se traduire sur le terrain.

Au vu des récents évènements au large de Chypre, le Président de la République a exprimé sa préoccupation et la nécessité de respecter la souveraineté chypriote. Les discussions entre le Président de la République et son homologue turc vont aussi se poursuivre sur ce sujet.

dernière modification le 28/02/2018

haut de la page