Événement annulé - Mois de la critique 2e édition - Nouveaux rendez-vous du cinéma français [ja]

Suite aux recommandations annoncées par la gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike le 25 mars en raison de l’augmentation récente des cas de Covid-19, il a été décidé d’annuler par mesure de précaution toutes les projections de films programmées jusqu’au 19 avril 2020 à l’Espace Images de l’Institut français du Japon – Tokyo.
Les billets qui ont déjà été achetés seront remboursés. Toute personne disposant déjà d’un billet sera notifiée par mail envoyé à l’adresse enregistrée lors de l’achat dès que le remboursement sera possible.

Les projections du Mois de la Critique seront reprogrammées à une période ultérieure. Nous nous excusons pour le désagrément occasionné et vous remercions de votre compréhension.

JPEG

L’Institut français du Japon élabore chaque année, en collaboration avec différents partenaires (médias, festivals) un parcours cinéma à travers une sélection des meilleurs films français récents. Pour cette 2e édition du Mois de la Critique, nous donnerons carte blanche à Olivier Père, directeur d’Arte France Cinéma, afin qu’il puisse partager avec le public ses coups de cœur et mettre en avant de nouveaux talents du cinéma français.

Le rôle primordial d’Arte France Cinéma en faveur du cinéma d’auteur contemporain n’est plus à démontrer, ce sur l’ensemble du champ de la création : du documentaire à l’animation, de relectures originales des genres cinématographiques à l’observation sociale, de fictions ancrées dans notre époque aux explorations les plus débridées de l’imaginaire, et parfois tout cela en même temps. Arte offre la part belle aux nouveaux visages de la création, en accordant une place importante aux premiers et seconds films. Cet élan de jeunesse est aussi un élan de féminité. Parmi les réalisatrices débutantes, nous avons le plaisir de présenter Hafsia Herzi (Tu mérites un amour), Zabou Breitman et Eléa Gobé Mévélec (Les Hirondelles de Kaboul).

Cette programmation élaborée par Olivier Père permet également de mettre en lumière l’émergence de nouveaux talents destinés à devenir les maîtres de demain : Nadav Lapid, Ours d’or à la Berlinale avec son troisième long métrage Synonymes, Albert Serra (Liberté, et son prochain projet Bora Bora actuellement en préparation), Nicolas Pariser (Alice et le Maire), Serge Bozon (Madame Hyde) ou Quentin Dupieux (Le Daim). André Téchiné, le plus vétéran, réussit de son côté, à poser un regard extralucide sur la société actuelle avec son dernier film, L’Adieu à la nuit.

Cette programmation intègre un focus sur le réalisateur Serge Bozon (également acteur et critique) et sa filmographie très variée (comédie musicale, film d’époque, au film policier), à l’occasion de la sortie de son dernier film Madame Hyde. En parallèle, un hommage à Jean-Pierre Mocky, réalisateur prolifique et inclassable, décédé en 2019, est également organisé.

Ces projections seront suivies par une discussion entre Olivier Père, Serge Bozon et des cinéastes et les critiques japonais.

Informations pratiques

Kyoto

Du vendredi 6 au jeudi 12 mars et du vendredi 10 au mercredi 15 avril 2020
au Demachiza et au Kanbaikan de l’Université Doshisha
Plus d’informations sur le site de l’Institut français du Japon - Kansai

Osaka

Du samedi 7 au jeudi 12 mars 2020
au Ciné Nouveau
Plus d’informations sur le site de l’Institut français du Japon - Kansai

Tokyo

Du jeudi 12 mars au lundi 20 avril 2020
à Eurolive et à l’Institut français du Japon - Tokyo
Plus d’informations sur le site de l’Institut français du Japon - Tokyo

Yokohama

Les jeudi 16 et vendredi 17 avril 2020
au kino cinéma Yokohama Minatomirai et au Yokohama Jack & Betty
Plus d’informations sur le site de l’Institut français du Japon - Yokohama

dernière modification le 27/03/2020

haut de la page