Exposition « 60 ans de la mort de Paul Jacoulet : le peintre français fasciné par l’ukiyo-e » [ja]

Le Musée d’art Bato Hiroshige de Nakagawa (préfecture de Tochigi) organise une exposition dédiée à Paul Jacoulet, peintre français d’ukiyo-e (estampes japonaises gravées sur bois), à l’occasion des 60 ans de sa mort en 1960.

JPEG - 262 ko
Paul Jacoulet "Le Lotus Noir, Chine" (détail) - Collection privée
© Musée du quai Branly - Jacques-Chirac, photo : Claude Germain

Artiste français, Paul Jacoulet (1896-1960) arrive au Japon à Tokyo en 1899 à l’âge de 3 ans. Il séjournera la plus grande partie de sa vie dans ce pays, dont la culture et les paysages auront une forte influence sur son œuvre.

Paul Jacoulet a également beaucoup voyagé, à commencer par le Japon lui-même, mais aussi les îles du sud en Micronésie, en passant par la péninsule coréenne, où il se rend à de nombreuses reprises pour faire des portraits des habitants. À travers ses estampes et dessins, il représente les hommes et les femmes qu’il a rencontrés avec un regard à la fois intime, esthétique et ethnographique.

Souvent considéré comme un peintre d’ukiyo-e, il vouait en effet une certaine admiration pour ce mouvement artistique japonais de l’époque d’Edo (1603-1868). Les nombreuses estampes qu’il a réalisées en s’inspirant de ce mouvement semblent traverser l’épreuve du temps et gardent leurs couleurs d’origine, près de 60 ans après la mort du peintre.

Fuyant la guerre, il arrive en 1944 dans la ville de Karuizawa (préfecture de Nagano), à plus de 150 kilomètres au nord-ouest de la capitale. Après la fin de la guerre l’année suivante, il décide de rester à Karuizawa et d’y installer son atelier. Ses œuvres connaissant un certain succès commercial au Japon, il poursuivra la production d’estampes dans cet atelier jusqu’à sa disparition à l’âge de 64 ans.

Cette exposition réunit de nombreuses œuvres soigneusement sélectionnées pour présenter au mieux le monde flottant de Paul Jacoulet à l’occasion des 60 ans de sa mort en 1960.

Informations pratiques

Du vendredi 13 septembre au dimanche 24 novembre 2019
au Nakagawa-machi Batō Hiroshige Museum of Art (116-9 Bato, Nakagawa-machi, Nasu-gun, Tochigi 324-0613)
Horaires d’ouverture : De 9:00 à 17:00 (dernière admission à 16:30), fermé le lundi et le lendemain des jours fériés.
Plus d’informations sur le site officiel du musée.

dernière modification le 31/10/2019

haut de la page