Pôle Numérique, Matériaux et Sciences de l’Ingénieur (NuMSI) [ja]

Le pôle NuMSI s’intéresse à deux thématiques prioritaires pour la France et le Japon : les technologies du numérique, les matériaux et les sciences de l’ingénieur.

Technologies du numérique

Les technologies du numérique englobent les larges domaines que sont l’informatique, les télécommunications, l’électronique et la robotique, ainsi que les autres domaines qui y sont liés ou qui exploitent ces technologies. Le Japon dédie des moyens importants à la R&D dans les technologies du numérique, comme en témoignent de nombreuses initiatives gouvernementales pour la mise en place d’infrastructures matérielles et logicielles pour une future « société 5.0 », concept phare promu par le Conseil pour la Science, la Technologie et l’Innovation du Cabinet du Premier Ministre japonais. Si la robotique est une thématique qui fait naturellement penser au Japon, il ne faut pas oublier les supercalculateurs, l’intelligence artificielle ou encore l’Internet des Objets et la cyber-sécurité.

Le secteur technologie du numérique du pôle NuMSI du SST entretient des liens étroits avec les grandes universités japonaises (Keio, Waseda, Université de Tokyo, de Nagoya, de Kyoto, d’Osaka, de Kyushu, du Tohoku, etc.), avec des grands instituts de recherche nationaux (AIST, NII, NICT), mais aussi avec des entreprises comme NTT, NEC, Sony, Panasonic, Toshiba, Sharp…ainsi qu’avec des sociétés françaises implantées au Japon.

Ces liens sont maintenus et développés par des événements de type workshop ou séminaire sur des sujets comme la cyber-sécurité (2015, 2017), le calcul haute performance (2014, 2017), la 5G (2016) ou encore l’intelligence artificielle (2016, 2017). Il s’agit d’occasions uniques pour les acteurs français et japonais de la recherche dans ces secteurs de se rencontrer, d’échanger et de développer des collaborations.

Matériaux

La recherche sur les matériaux est un secteur stratégique à l’échelle mondiale et le Japon a lui-même lancé de nombreux projets de collaboration dans ce domaine lui permettant de rester très compétitif et innovant. Avec la France, les compétences sont très proches et souvent complémentaires, plusieurs exemples de coopération de recherche se sont d’ailleurs montré particulièrement prolifiques ces dernières années.

Parmi les sujets les plus propices à de futures collaborations futures, on peut citer les matériaux issus de la biomasse en substitut des produits pétrochimiques, les matériaux pour l’énergie et l’amélioration du rendement énergétique, ceux pour l’imagerie médicale, la substitution et l’économie de métaux rares, les semi-conducteurs, les matériaux pour l’optique et la photonique ainsi que les nanomatériaux.

Dans ce contexte, les actions menées par le pôle NuMSI visent à promouvoir la collaboration scientifique et technique entre les partenaires français et japonais impliqués dans ces thématiques (comme par exemple l’INSERM, l’INRA, le CNRS ... pour le côté français ; le NIMS, le RIKEN, l’AIST, l’université de Tokyo, l’université de Kyoto... pour le côté japonais). Cela peut prendre notamment la forme d’organisation de missions d’étude et de séminaires bilatéraux sur des thématiques qui représentent des domaines d’excellence en France ou au Japon.

JPEG

Tél : +(81)-(0)3-5798-6000 - Fax : +(81)-(0)3-5798-6050

Informations complémentaires

dernière modification le 16/10/2018

haut de la page