Infrastructures : un axe essentiel de la stratégie économique du Japon

Alors que la stratégie domestique de développement des infrastructures au Japon s’appuie sur un ambitieux plan de relance et sur la participation du secteur privé, notamment au travers de modèles PFI/PPP (Private Finance Initiative/Public Private Partnership), le gouvernement japonais a également pour ambition d’exporter et promouvoir ses technologies de pointe et ses systèmes d’infrastructures avancées à l’échelle internationale, à l’image de la promotion faite autour du Shinkansen.

À l’international, le Japon s’est fixé des objectifs de développement ambitieux et met en avant ses priorités sectorielles (infrastructures, transports et énergies) et géographiques (Afrique et Asie) dans le cadre de son nouveau plan de relance massif de 28 000 milliards de yens (246 milliards d’euros), annoncé par le Premier ministre Shinzo Abe fin juillet 2016.

En Afrique, un cadre de coopération franco-japonais établi fin 2015 encourage les collaborations entre les agences de développement et les secteurs privés français et japonais.

Pour en savoir plus sur ces évolutions et tendances, voir les articles suivants sur le site de la direction générale du Trésor :

JPEG - 90.2 ko
Shinkansen, train grande vitesse japonais, en gare de Tokyo
© MEAE/Frédéric de La Mure

dernière modification le 07/09/2017

haut de la page