Journée mondiale de lutte contre le VIH/Sida [ja]

1er décembre 2022

À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le VIH/sida, la France réaffirme son engagement résolu dans ce combat. Cet engagement s’est encore illustré par l’annonce par le Président de la République en septembre dernier d’une contribution française inédite de plus d’1,8 milliard d’euros au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme pour les trois prochaines années.

Des progrès considérables ont été obtenus depuis 30 ans. Mais l’épidémie de sida continue de tuer 650 000 personnes par an et touche d’abord les populations les plus vulnérables, marginalisées ou criminalisées, qui pâtissent d’un accès plus difficile aux soins.

La France est l’un des tout premiers pays à avoir mené une action internationale fondée sur les valeurs de solidarité et d’accès universel aux traitements, accompagnée d’un effort financier à la mesure des enjeux. Elle est le premier bailleur européen du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Notre pays est également le premier contributeur à Unitaid, initiative internationale lancée en 2006 sous l’impulsion de la France et du Brésil, visant à offrir aux populations les plus vulnérables des médicaments à un prix abordable.

Alors que la lutte mondiale contre le VIH/sida a été ralentie ces deux dernières années en raison de la pandémie de Covid-19, et alors que l’on constate une mortalité accrue du sida en lien avec des maladies chroniques et dégénératives, la France rappelle que le renforcement des systèmes de santé est une condition de la sécurité sanitaire internationale. Elle appelle l’ensemble de la communauté internationale à redoubler d’efforts afin de vaincre le VIH/sida d’ici 2030.

dernière modification le 02/12/2022

haut de la page