Khan Al-Ahmar – Déclaration du ministre de l’Europe et des affaires étrangères [ja]

Déclaration de Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères (11 septembre 2018)

La France exprime sa très vive préoccupation concernant la situation du village palestinien de Khan al-Ahmar qui se trouve en Cisjordanie (zone C). Aux termes du jugement de la Cour suprême israélienne, la décision de démolition de ce village relève désormais du gouvernement israélien.

Je me joins à la voix de la Haute représentante de l’Union européenne et appelle les autorités israéliennes à ne pas procéder à la démolition de ce village.

La France rappelle que les démolitions d’infrastructures et d’habitations en Cisjordanie, territoire palestinien occupé, sont contraires au droit international humanitaire, et en particulier à la IVème Convention de Genève, en ce qu’elles entraînent des évacuations et des transferts forcés de populations, ainsi qu’aux résolutions du Conseil de sécurité.

La France prête une attention toute particulière au cas de Khan Al-Ahmar, en raison de sa localisation dans une zone d’importance stratégique pour la continuité d’un État palestinien et pour la viabilité d’une solution à deux États avec Jérusalem pour capitale. Elle alerte donc sur les conséquences que la démolition de ce village et le déplacement de ses habitants auraient sur le plan humanitaire aussi bien que politique.

La France poursuit ses efforts pour préserver la solution à deux États en lien avec l’Union européenne et ses proches partenaires internationaux.

dernière modification le 12/09/2018

haut de la page