La journée de l’Europe

Le 9 mai, les États membres de l’Union européenne célèbrent la Journée de l’Europe. Cette date, choisie en référence à la déclaration de Robert Schuman, est considérée comme l’acte fondateur de l’Union européenne et fait partie des symboles européens. En effet, le 9 mai 1950, Robert Schuman a posé la 1ère pierre de la construction d’une organisation européenne indispensable au maintien de la paix.
La Journée de l’Europe a été instaurée lors du Conseil européen de Milan en juin 1985.

La construction européenne, une solidarité de fait

"L’Europe ne se fera pas d’un coup, ni dans une construction d’ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes créant d’abord une solidarité de fait." Extrait de la déclaration de Robert Schuman le 9 mai 1950

Le 9 mai 1950, Robert Schuman, ministre français des Affaires étrangères, a proposé aux pays européens de créer une structure commune pour gérer les ressources de charbon et d’acier. Cette déclaration est prononcée au Quai d’Orsay dans le salon de l’horloge.

Elle a une portée symbolique à plusieurs titres :

  • elle propose de rassembler des pays qui étaient ennemis lors des 2 guerres mondiales et de dépasser les anciennes rancœurs,
  • en créant une organisation ouverte aux autres pays européens qui le souhaiteraient, elle est le point de départ de la construction européenne.

Dans la déclaration qui porte son nom, Robert Schuman précise son projet : « La solidarité de production qui sera ainsi nouée manifestera que toute guerre entre la France et l’Allemagne devient non seulement impensable, mais matériellement impossible. (…) Ainsi sera réalisée simplement et rapidement la fusion d’intérêts indispensable à l’établissement d’une communauté économique qui introduit le ferment d’une communauté plus large et plus profonde entre des pays longtemps opposés par des divisions sanglantes. »

Déclaration Schuman du 9 mai 1950 (1/4)
Déclaration Schuman du 9 mai 1950 (1/4)
© Centre des Archives diplomatiques de La Courneuve
Déclaration Schuman du 9 mai 1950 (2/4)
Déclaration Schuman du 9 mai 1950 (2/4)
© Centre des Archives diplomatiques de La Courneuve
Déclaration Schuman du 9 mai 1950 (3/4)
Déclaration Schuman du 9 mai 1950 (3/4)
© Centre des Archives diplomatiques de La Courneuve
Déclaration Schuman du 9 mai 1950 (4/4)
Déclaration Schuman du 9 mai 1950 (4/4)
© Centre des Archives diplomatiques de La Courneuve
Portrait de Robert Schuman à Washington
Portrait de Robert Schuman à Washington
Projet d'allocution pour la cérémonie du 25e anniversaire de la déclaration Schuman, le 9 mai 1975 (1/2)
Projet d’allocution pour la cérémonie du 25e anniversaire de la déclaration Schuman, le 9 mai 1975 (1/2)
© Centre des Archives diplomatiques de La Courneuve
Projet d'allocution pour la cérémonie du 25e anniversaire de la déclaration Schuman, le 9 mai 1975 (2/2)
Projet d’allocution pour la cérémonie du 25e anniversaire de la déclaration Schuman, le 9 mai 1975 (2/2)
© Centre des Archives diplomatiques de La Courneuve
Robert Schuman au Salon de l'Horloge du Quai d'Orsay
Robert Schuman au Salon de l’Horloge du Quai d’Orsay
© Parlement européen, 1950

 
L’Allemagne, la Belgique, la France, l’Italie, le Luxembourg et les Pays-Bas répondent à l’appel et créent le 18 avril 1951 la Communauté européenne du charbon et de l’acier(CECA).
Sur ce modèle, d’autres communautés vont suivre (comme en 1957, la Communauté économique européenne) et créer des solidarités à l’échelle de l’Europe jusqu’à la création de l’Union européenne que nous connaissons aujourd’hui.

L’héritage européen de Robert Schuman, une réflexion historique sur le développement de l’Europe communautaire

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères publie L’héritage européen de Robert Schuman : du fédéralisme à la souveraineté. Cet ouvrage présente l’état actuel de la réflexion historique sur la contribution de Robert Schuman à la création et au développement de l’Europe communautaire, devenue depuis l’Union européenne. L’héritage européen de Robert Schuman s’appuie sur les archives du Quai d’Orsay pour permettre à un large public de mieux comprendre l’action de cette éminente personnalité de la IVe République au service de cet engagement.

À l’occasion du 70e anniversaire de la déclaration Schuman du 9 mai 1950, voici en avant-première la conclusion, rédigée par Vincent Muller, chargé de mission au Centre d’Analyse, de Prévision et de Stratégie

PDF - 215 ko
Télécharger la conclusion par Vincent Muller « Schuman d’hier à aujourd’hui »
(PDF - 215 ko)
Le CAPS (Centre d’Analyse, de Prévision et de Stratégie) du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères assure des missions d’analyse transdisciplinaire et prospective des évolutions de moyen et long termes de l’environnement international et fait émerger des concepts ou idées nouvelles, en encourageant et valorisant la recherche en relations internationales. Il présente au ministre des recommandations politiques ou des options stratégiques portant sur différents pans de la politique extérieure ainsi que sur l’adaptation du dispositif diplomatique français aux enjeux européens et internationaux.

Pour en savoir plus sur la Journée de l’Europe et la déclaration Schuman, vous pouvez :

dernière modification le 11/05/2020

haut de la page