Le Bagad de Lann-Bihoué revient au Japon au mois de novembre [ja]

Après une escale à Singapour et en Malaisie au printemps, la célèbre formation de musique traditionnelle bretonne, qui incarne à la fois la Bretagne, la Marine nationale et la France, est de retour au Japon du 9 au 25 novembre, vingt ans après sa première venue dans l’archipel.

Cérémonie du 153ème anniversaire de la fondation de l'arsenal de Yokosuka (10.11.2018)
Cérémonie du 153ème anniversaire de la fondation de l’arsenal de Yokosuka (10.11.2018)
© Ambassade de France au Japon
Cérémonie du 153ème anniversaire de la fondation de l'arsenal de Yokosuka (10.11.2018)
Cérémonie du 153ème anniversaire de la fondation de l’arsenal de Yokosuka (10.11.2018)
© Ambassade de France au Japon
Cérémonie du 153ème anniversaire de la fondation de l'arsenal de Yokosuka (10.11.2018)
Cérémonie du 153ème anniversaire de la fondation de l’arsenal de Yokosuka (10.11.2018)
© Ambassade de France au Japon
Cérémonie du 153ème anniversaire de la fondation de l'arsenal de Yokosuka (10.11.2018)
Cérémonie du 153ème anniversaire de la fondation de l’arsenal de Yokosuka (10.11.2018)
© Ambassade de France au Japon
Cérémonie du souvenir et de commémoration du 11 novembre 1918 à la Résidence de la France (11.11.2018)
Cérémonie du souvenir et de commémoration du 11 novembre 1918 à la Résidence de la France (11.11.2018)
© Ambassade de France au Japon
Cérémonie du souvenir et de commémoration du 11 novembre 1918 à la Résidence de la France (11.11.2018)
Cérémonie du souvenir et de commémoration du 11 novembre 1918 à la Résidence de la France (11.11.2018)
© Ambassade de France au Japon
Cérémonie du souvenir et de commémoration du 11 novembre 1918 au cimetière des étrangers de Yokohama (11.11.2018)
Cérémonie du souvenir et de commémoration du 11 novembre 1918 au cimetière des étrangers de Yokohama (11.11.2018)
© Ambassade de France au Japon

 
Ce déplacement contribuera aux célébrations du 160ème anniversaire des relations franco-japonaises. Le Bagad participera notamment aux cérémonies du souvenir et de célébration du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale ainsi qu’au Festival de musique militaire au Nippon Budokan.

Vingt ans après sa toute première visite au Japon à l’occasion du 140ème anniversaire des relations bilatérales et de l’Année de la France au Japon, le très célèbre et reconnaissable Bagad de Lann-Bihoué sera de retour dans l’archipel au mois de novembre où participera à de nombreux événements :

  • 10 novembre : cérémonie du 153ème anniversaire de la fondation de l’arsenal de Yokosuka
  • 11 novembre : cérémonies du souvenir à la résidence de France (Bagad à 20) au cimetière du Commonwealth et au cimetière des étrangers de Yokohama (2 sonneurs)
  • 11 novembre : défilé à Tokyo dans le cadre du Matsuri pour la Paix d’Aoyama à parir de 12h30, suivi d’une représentation au pied de la Tour Mori de Roppongi Hills à partir de 14h30 (Bagad à 18)
  • 14 et 15 novembre : célébrations commémorant la découverte du détroit de La Pérouse par le navigateur français et hommage au navigateur japonais Rinzo Mamiya, 2 sonneurs à Wakkanai (Hokkaido)
  • 21-23 novembre : Festival de musique militaire au Nippon Budokan à Tokyo (Bagad à 20).

1998-2018 : 20 ans d’amitié entre le Bagad de Lann-Bihoué et le Japon

JPEG - 220.1 ko
Sa première venue au Japon en 1998

Le Bagad de Lann-Bihoué a vu le jour en 1952 sur la base d’aéronautique navale du même nom, située en Bretagne-Sud près de la ville de Lorient. Au commencement, le Bagad regroupait un petit cercle d’amateurs de musique traditionnelle bretonne de cette formation militaire où sont stationnés les avions de patrouille maritime de la Marine française.

Au cours de ses soixante-six ans d’existence, le Bagad de Lann-Bihoué est rapidement devenu une formation musicale qui représente la Marine Nationale. Sa musique est profondément ancrée dans la culture bretonne et dans la tradition celtique. Elle constitue un caractère vivant de la marine de France. Ses accents, qui se sont enrichis de sons et de rythmes divers au gré des voyages envoûtent le monde entier avec des airs qui chantent le vent et la mer. Le Bagad rassemble de petites cornemuses, appelées ‘binious’, des ‘bombardes’ (instruments à vent proche du hautbois), des caisses claires et des percussions. Dans sa formation complète, il comprend également saxophones et clarinettes.

Une trentaine des meilleurs jeunes musiciens, sélectionnés sur audition parmi les bagads réputés de Bretagne, constitue le Bagad de Lann-Bihoué qui se produit tout au long de l’année en France comme à l’étranger, sous la direction de leur chef : le Penn-Bagad. La plupart des Présidents de la 5ème République ont laissé leur signature sur le livret d’or du Bagad.

En 1998, le Bagad a accompagné le Président Jacques Chirac qui est venu, pour la première fois au Japon, à l’occasion de l’ouverture de l’Année de la France au Japon. À cette occasion, il a joué devant la statue de la Liberté de l’île aux cygnes à Paris, installée pour la circonstance sur le front de mer à Odaiba. Depuis, il n’a cessé d’accompagner les grands rendez-vous de la relation bilatérale entre la France te le Japon. Le Bagad de Lann-Bihoué, qui incarne à la fois la Bretagne, la Marine Nationale et la France est invité régulièrement à ouvrir le défilé de la fête nationale qui se tient chaque année sur les Champs-Élysées, le 14 juillet.

dernière modification le 12/11/2018

haut de la page