Nouveaux matériaux thermoélectriques à hautes performances [ja]

Les chercheurs David Berthebaud (Laboratoire de Cristallographie et de Science des Matériaux de Caen, CNRS) et Michihiro Ohta (Energy Technology Research Institute, National Institute of Advanced Industrial Science and Technology (AIST), Tsukuba) nous parlent de leur projet Sakura, soutenu par l’ambassade de France au Japon.

Ce projet consiste à optimiser les propriétés thermoélectriques de matériaux à base de soufre. Les matériaux thermoélectriques transforment directement la chaleur en électricité, et ont donc le potentiel de réduire l’empreinte carbone de nombreux procédés industriels.

À propos du partenariat Sakura

Le partenariat Sakura, soutenu par les ministères des affaires étrangères et du développement international (MAEDI) et de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur et de la recherche (MENESR) en France et par la JSPS (Japan Society for Promotion of Science) au Japon, vise à favoriser de nouvelles coopérations entre jeunes chercheurs et à développer les échanges scientifiques et techniques de haute qualité entre les universités et les institutions de recherche des deux pays.

dernière modification le 30/05/2017

haut de la page