Nuit Blanche Kyoto 2021 [ja]

Chaque année début octobre, Paris et Kyoto – liées par un pacte d’amitié depuis 63 ans - célèbrent l’art contemporain lors de la Nuit Blanche.

Pour sa 11ème édition, l’équipe de l’Institut français du Japon – Kansai vous donne rendez-vous le 1er octobre à partir de 18h.00 dans 40 lieux à travers la ville, avec une centaine d’artistes, français et japonais, qui ont rendu cet événement possible.

JPEG

A travers le monde, la crise sanitaire a bouleversé nos vies. Alors que la Nuit Blanche 2020, consacrée aux Flux, questionnait la mobilité dans une période de restrictions sanitaires importantes, l’édition 2021 s’intitule Horizon. Cette ligne imaginaire qui « souligne l’infini » comme l’a écrit Victor Hugo, qui appelle au dépassement et à la découverte. Une perspective d’avenir que chacun interprètera au travers des œuvres et performances réalisées pour l’occasion par les artistes participants.

La Nuit Blanche repose sur les solides partenariats établis entre la France et le Japon. Quatre grandes institutions culturelles françaises nous ont notamment fait l’honneur de participer au commissariat de cette édition, à chaque fois en partenariat avec une institution japonaise :

  • Le MUCEM – Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, premier grand musée national consacré à la Méditerranée, à l’architecture et au patrimoine, situé à Marseille, s’est associé à la Ville de Kyoto, au Kyoto Art Center et à la galerie Shoeido.
  • Le MAM – Musée d’art moderne de la ville de Paris, est une célèbre institution française qui met régulièrement à l’honneur la jeune création. En collaboration avec le ROHM Theatre, des danseurs animeront le hall du théâtre sur le rythme et l’univers d’une performance de l’artiste Gaëlle Choisne. Le MOMAK – National Museum of Art, Kyoto présentera quant à lui le travail de dix jeunes artistes français pendant la Nuit Blanche.
  • Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains est un établissement français de formation, de production et de diffusion artistiques, audiovisuelles et numériques établi à Tourcoing et à la renommée internationale. L’artiste japonais Hideyuki ISHIBASHI y a passé deux ans. Il présentera son travail au Kyoto Style Climbing Kiln, dans lequel il associe le sens d’une image et de son support.
  • Le Musée d’art contemporain - Carré d’art de Nîmes a souhaité mettre en valeur des artistes de sa collection qui façonnent le paysage de l’art contemporain français, en lien avec Murin-an et le Yuuhisai Koudoukan. Cette exposition est l’occasion de célébrer la coopération entre la région Occitanie et la Préfecture de Kyoto, partenaire de l’événement.
  • Bien sûr, l’Institut français du Kansai accueillera également sa propre programmation (pas moins de cinq événements !), avec des artistes français ou japonais, de même que la Villa Kujoyama qui accueille à nouveau des résidents !
    A travers ces trios musée français – artiste – institution japonaise, la Nuit Blanche Kyoto est un événement qui s’affirme dans le paysage culturel international.

Découvrez le programme complet sur le site internet de la Nuit Blanche Kyoto


© Diego Bresani

© Suzanne Lafont, Nouvelles espèces de compagnie, 2018

Gaëlle Choisne, Temple of Love - Affirmation, in collaboration with House of Ninja, Nuit Blanche, MAM - Musée d’art Moderne de Paris, France, © MAM / Copyright Martin Rouille

© Villa Kujoyama

© Hideyuki Ishibashi

© Yohanne Lamoulère / Tendance Floue

dernière modification le 04/10/2021

haut de la page