Participation de Jean-Baptiste Lemoyne à la réunion des ministres du tourisme du G20 [ja]

Après son entretien la veille avec le Secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme, M. Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, a participé le 24 avril 2020 à la réunion des ministres en charge du tourisme des pays membres du G20. Cette réunion s’inscrivait dans le cadre la coordination au niveau international des efforts de soutien et de relance du secteur, à laquelle la France prend une part active. Une réunion des ministres du tourisme des États membres de l’Union européenne est prévue lundi 27 avril afin de coordonner les efforts au niveau européen.

La France remercie la présidence saoudienne d’avoir organisé cette réunion qui concerne un secteur parmi les plus durement touchés par la crise du Covid-19. Elle souhaite également remercier toutes les Organisations internationales, en particulier l’Organisation mondiale du tourisme, l’Organisation internationale du travail et l’OCDE, pour leur mobilisation. Enfin, la France salue l’implication du World Travel & Tourism Council (WTTC) dans le suivi de l’impact de la crise.

Les ministres chargés du tourisme se sont accordés sur la nécessité de poursuivre les efforts de coordination pour faciliter le retour des ressortissants nationaux de passage encore bloqués à l’étranger et le déplacement des personnels médicaux et de santé.

Ils se sont mutuellement informés des mesures nationales immédiates de soutien au secteur et ont rappelé son importance économique - plus de 10% du PIB mondial et des dizaines de millions d’emplois, et humaine à travers sa contribution essentielle au dialogue entre les peuples.

Les ministres se sont accordés sur la nécessité de coordonner les efforts de relance des destinations touristiques, qui porteront dans un premier temps sur l’échelon national, tout en veillant à une coordination au moment de la réouverture à l’international. Ils se sont engagés à mettre en œuvre des mesures protégeant la santé des voyageurs et des travailleurs du secteur.

Ils ont souligné la contribution essentielle du secteur privé à la gestion de l’urgence sanitaire (solutions de transports, d’hébergements et de repas) et ont rappelé la nécessaire coopération entre les acteurs privés et publics en vue de la relance du secteur, comme illustrée aujourd’hui en France par les réunions hebdomadaires du Comité de filière tourisme et les consultations avec les régions autour du Secrétaire d’État.

Ils ont souligné l’importance d’accompagner les professionnels du secteur dans sa transition, vers un tourisme plus responsable, respectueux de l’environnement et tirant partie de toutes les opportunités offertes par la transformation numérique.

Les ministres ont enfin souligné le fort impact de la crise sur certaines régions du monde particulièrement dépendantes du tourisme, en particulier l’Afrique, et accorderont une importance particulière à ces régions dans le cadre des efforts de relance. Ils se sont engagés à partager leurs bonnes pratiques dans un esprit de solidarité et à coordonner leurs efforts pour la relance globale.

dernière modification le 27/04/2020

haut de la page