Participation de Jean-Yves Le Drian à la réunion informelle des ministres des affaires étrangères de l’UE [ja]

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, a participé jeudi 30 août à la réunion informelle des ministres des affaires étrangères de l’Union européenne (« Gymnich »), qui s’est tenue à Vienne à l’invitation de la présidence autrichienne et de la Haute représentante.

JPEG

Les échanges ont porté sur les points suivants :

  • Iran : les ministres ont rappelé leur attachement à l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien et leur détermination à tout mettre en œuvre pour le préserver. Ils ont fait un point d’étape sur l’avancée des travaux engagés en ce sens au niveau européen, suite à la réintroduction des premières sanctions américaines le 6 août dernier. Jean-Yves Le Drian a également souligné la nécessité d’engager d’autres sujets de négociation : sur l’avenir des engagements nucléaires de l’Iran au-delà de 2025, la prolifération balistique ainsi que le rôle et les activités de l’Iran dans son environnement régional.
  • Processus de paix au Proche-Orient : les ministres ont également abordé le processus de paix au Proche-Orient et la résolution de la crise humanitaire à Gaza, en soulignant l’importance de soutenir le travail effectué par l’UNRWA.
  • Syrie : la situation en Syrie a fait l’objet d’échanges soutenus. Jean-Yves Le Drian a alerté sur les menaces d’une attaque du régime à Idlib qui font peser un risque extrêmement grave sur les populations civiles et font craindre d’éventuelles attaques chimiques du régime.
  • Relations transatlantiques : Jean-Yves Le Drian a appelé les Européens à rester unis sur la défense de leurs intérêts et la nécessité de promouvoir un multilatéralisme efficace - sur les enjeux globaux tels que ceux du climat, de l’environnement et des relations commerciales - et de poursuivre le dialogue sur ces différents points avec les États-Unis dans l’objectif d’une coopération approfondie avec Washington sur les sujets d’intérêt commun.
  • Balkans occidentaux : les ministres ont fait le point sur le suivi du sommet UE-Balkans de Sofia du 17 mai et sur la mise en œuvre de l’agenda des priorités adopté à cette occasion. Ils ont également échangé sur les derniers développements dans la région tels que la conclusion en juin de l’accord sur le nom entre la Grèce et l’ancienne République yougoslave de Macédoine (ARYM) et dans le dialogue entre la Serbie et le Kosovo. La discussion a été suivie d’une séance de travail en présence des ministres des affaires étrangères des pays candidats sur le thème du multilatéralisme efficace.

La situation migratoire en Méditerranée et la situation au Venezuela ont été également abordées.

dernière modification le 03/09/2018

haut de la page