Présentation du LFIT

JPEG

En mai 1967 est inaugurée la « section française du Gyosei », école privée japonaise, dans un bâtiment neuf, bâti avec une subvention de la France.

En 1973, la section est rachetée par la France, et devient en janvier 1975 le Lycée franco-japonais.

L’établissement est reconnu officiellement par le Ministère de l’Education Nationale à la rentrée 1976.

L’établissement fait partie du réseau des établissements de l’AEFE depuis la création de celle-ci en 1990. C’est un établissement conventionné avec l’AEFE.

Les effectifs ont connu plusieurs variations.

Depuis 1997, ils ont augmenté de près de 50 élèves par an, obligeant à délocaliser une partie des élèves sur 2 autres sites. (Ecole Meisho, Institut Franco-Japonais).

Décidée en 2000, une aile supplémentaire a été inaugurée à la rentrée 2001, accroissant l’espace existant de 4 salles, d’un réfectoire et d’un espace plurivalent. Des travaux importants de mise en conformité ont été réalisés.

A la rentrée 2003, les élèves du Primaire sont regroupés sur le site de Fujimi. Les élèves du Secondaire et leurs professeurs sont accueillis sur le site de l’ancienne école Japonaise de Ryuhoku (Taito-Ku), dont l’établissement est locataire.

En janvier 2006, le lycée a obtenu les statuts japonais de fondation scolaire.

Le Lycée Franco-Japonais de Tokyo adopte le 7 mai 2012 son nouveau nom, il devient alors le Lycée Français International de Tokyo et déménage sur le nouveau site de Takinogawa. [Lire]

La Fondation

Le Lycée Français International de Tokyo fait partie du réseau des établissements de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE) rattachée au Ministère des Affaires étrangères.

C’est un établissement géré par une Fondation de droit local japonais, créée par l’administration française (AEFE) et le gouvernorat de Tokyo, depuis le 23 décembre 2005. [Lire]

Pour en savoir plus :
- Site officiel du Lycée Français International de Tokyo

dernière modification le 17/04/2013

haut de la page