Présidence française du Conseil de sécurité - Déclaration du porte-parole adjoint [ja]

À partir du 1er mars, la France exerce la présidence mensuelle du Conseil de sécurité des Nations unies.

Nous saluons le travail effectué par la Guinée Équatoriale dont la présidence s’est achevée le 28 février.

Selon la Charte des Nations unies, le Conseil de sécurité a la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationales. En tant que membre permanent, la France y a une responsabilité toute particulière.

À un moment où la communauté internationale est confrontée à de multiples défis, la France entend porter avec ses partenaires une vision ambitieuse du Conseil de sécurité qui demeure un outil irremplaçable en faveur du règlement pacifique des différends.

La présidence du Conseil sera rythmée par le calendrier des échéances régulières et obligatoires comme les renouvellements de mandats d’opérations de maintien de la paix, les « briefings » du Secrétariat général ou encore des débats ouverts, ainsi que par l’adoption de textes. Sous présidence française, le Conseil de sécurité continuera de suivre la situation en Syrie, au Yémen, au Mali et plus largement au Sahel, au Soudan du Sud, en République démocratique du Congo, au Burundi, en Haïti, ainsi que la question du Sahara occidental.

À l’occasion de notre présidence, le ministre de l’Europe et des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, se rendra à New York du 28 mars au 2 avril pour marquer l’engagement de la France, en particulier sur les priorités suivantes :

  • la lutte contre le financement du terrorisme ;
  • le soutien actif au maintien de la paix, en particulier au Mali où la France est déterminée à lutter contre tous ceux qui entravent le retour de la paix ;
  • la résolution des conflits et l’engagement pour la paix ;
  • le respect du droit international humanitaire et en particulier le renforcement de la protection des personnels humanitaires et des personnels médicaux opérant en zones de conflits et la préservation de l’espace humanitaire ;
  • l’environnement et le climat.

Enfin, saisissant l’opportunité d’un calendrier où elles occuperont successivement la présidence mensuelle du Conseil de sécurité en mars puis en avril, la France et l’Allemagne ont décidé de porter ensemble plusieurs initiatives conjointes qui seront présentées par les deux ministres des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian et Heiko Maas, à l’occasion de leur déplacement à New York.

dernière modification le 04/03/2019

haut de la page