Programme SMART Lyon en partenariat avec les Universités de Tokyo et de Tohoku [ja]

JPEG

La visite du maire de Lyon, M. Gérard Collomb, au Japon du 20 au 25 mai, accompagné d’une importante délégation, est une occasion de revenir sur le programme SMART Lyon mis en œuvre par l’INSA Lyon en partenariat avec les Universités du Tohoku, de Tokyo et l’ambassade de France au Japon.

L’INSA Lyon s’appuie sur un solide réseau de partenaires d’excellence et affiche une stratégie ambitieuse avec le Japon. Cette dernière repose sur des liens durables initiés il y a 25 ans et une connaissance mutuelle approfondie avec notamment l’Université du Tohoku à Sendai et l’Université de Tokyo, deux établissements de rang mondial et partenaires de l’Université de Lyon. À l’occasion de sa mission au Japon, le maire de Lyon visitera l’université à Sendai, notamment le réseau de laboratoires conjoints ELYT sur l’étude des matériaux.

L’INSA Lyon a été sollicité par ses deux partenaires japonais pour répondre à leurs besoins d’internationalisation et encourager la mobilité sortante. Soutenu par l’ambassade de France au Japon, le programme SMART Lyon est né.

Il a d’ores et déjà accueilli du 24 février au 8 mars 2019 une vingtaine d’étudiants de ces universités japonaises en ingénierie et en sciences pour un séjour de deux semaines à Lyon et sa région. Il offre un contenu pluridisciplinaire et se compose de conférences sur le thème de « la ville intelligente », de cours de découverte du français, d’un séminaire industriel et de visites et rencontres socio-culturelles. La thématique n’a pas été choisie au hasard. Véritable territoire d’expérimentation, Lyon a su mettre en place une stratégie Smart City visant à associer dynamisme économique et développement durable. L’INSA Lyon s’inscrit totalement dans cette démarche et met à profit son expertise dans ce domaine par le biais des nombreux laboratoires associés à ce sujet. Fort du succès de sa 1ère édition, le programme devrait être renouvelé en 2020.

INSA Lyon SMART Program 2019

Informations complémentaires

dernière modification le 23/05/2019

haut de la page