Projet d’extension de l’Institut français du Japon - Tokyo délégué à l’architecte japonais Sou Fujimoto [ja]

À l’issue d’un appel à projet international, un jury du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, présidé par l’Ambassadeur de France au Japon, a désigné l’architecte japonais Sou Fujimoto pour mener la rénovation des ailes historiques et la construction d’un nouveau bâtiment dans le cadre du projet immobilier de l’Institut français du Japon - Tokyo.

JPEG - 31.5 ko
M. Sou Fujimoto
© David Vintiner

Le bâtiment de l’Institut inauguré en 1952 constitue un témoignage exceptionnel de l’œuvre d’un des premiers architectes japonais de renommée internationale, Junzo Sakakura, ancien disciple de Le Corbusier dans les années 1930.

Une première aile, rendue célèbre par son escalier à double hélice (unique au Japon), sera complétée moins de dix ans plus tard par une seconde aile. Depuis, une série d’aménagements ont permis dans une certaine mesure d’accompagner l’élargissement et la diversification de l’offre éducative, culturelle et artistique du lieu.

Cependant, l’état de vétusté, la fragilisation des structures par les tremblements de terre, dont celui de mars 2011, ainsi que le manque d’espace ont rendu indispensable la conduite d’un nouveau projet immobilier pour l’Institut français du Japon - Tokyo. Ce dernier constitue l’établissement le plus important en taille et en effectifs du réseau des 5 instituts au Japon.

L’inauguration de ce projet majeur est prévue lors de l’ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 et constituera l’un des points d’orgue des collaborations artistiques, culturelles, linguistiques et sportives entre les deux pays.

PDF - 395.3 ko
Lire le communiqué de presse en entier
(PDF - 395.3 ko)

dernière modification le 04/07/2017

haut de la page