Remise de l’Ordre des Arts et des Lettres à M. Yoshiyuki Yamana, professeur à l’Université des sciences de Tokyo [ja]

M. Yoshiyuki Yamana, professeur à l’Université des sciences de Tokyo et architecte, a reçu le 10 mai 2018 les insignes de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres des mains de Laurent Pic, ambassadeur de France au Japon.

M. l'ambassadeur remet les insignes de Chevalier des Arts et des Lettres à M. Yoshiyuki Yamana
M. l’ambassadeur remet les insignes de Chevalier des Arts et des Lettres à M. Yoshiyuki Yamana
© Ambassade de France au Japon
MM. Yoshiyuki Yamana et Laurent Pic, ambassadeur de France au Japon
MM. Yoshiyuki Yamana et Laurent Pic, ambassadeur de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
M. Yoshiyuki Yamana, professeur à l'Université des sciences de Tokyo
M. Yoshiyuki Yamana, professeur à l’Université des sciences de Tokyo
© Ambassade de France au Japon
M. Haruyuki Kitamura, vice président de l'Université des sciences de Tokyo
M. Haruyuki Kitamura, vice président de l’Université des sciences de Tokyo
© Ambassade de France au Japon

 
Le professeur d’université et architecte Yoshiyuki Yamana a, à travers ses travaux et son activité d’enseignant, grandement contribué au rayonnement de l’architecture moderne française au Japon comme en Asie. Il est également un grand spécialiste de l’œuvre de l’architecte japonais Junzo Sakakura, qui a conçu dans les années 1950 et 1960 le bâtiment qui abrite aujourd’hui l’Institut français du Japon - Tokyo. L’ordre des Arts et des Lettres récompense les personnes qui se sont distinguées par leur création dans le domaine artistique ou littéraire, ou par la contribution qu’elles ont apportée au rayonnement des arts et des lettres en France et dans le monde.

L’ambassadeur a tenu à souligner le lien indéfectible que M. Yamana entretient avec la France, comme en témoigne son parcours académique. Diplômé de l’Université des sciences de Tokyo, il intègre l’École nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville puis obtient un doctorat en histoire de l’art de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne sous la direction de Frédéric Seitz. Après avoir enseigné à l’École d’architecture de Nantes, aux Archives nationales et à l’Institut français d’architecture, il est depuis 2002 professeur à son alma mater, l’Université des sciences de Tokyo.

Grand spécialiste de Le Corbusier, il a consacré de nombreux ouvrages à l’importance de son œuvre dans l’émergence de l’architecture moderne japonaise et asiatique, notamment à travers des figures comme Junzo Sakakura. Il s’est engagé avec ferveur pour la préservation du patrimoine national et est à l’initiative de la fondation des « Archives nationales d’architecture moderne » et des archives du Musée national de l’art occidental. Il est également commissaire de nombreuses expositions, notamment du pavillon japonais de la 15ème Biennale d’architecture de Venise ou de « Junzo Sakakura, une architecture pour l’homme » organisée en 2017 à la Maison de la culture du Japon à Paris.

dernière modification le 15/05/2018

haut de la page