Remise de l’Ordre des Arts et des Lettres à Mme Megumi Jingaoka [ja]

Mme Megumi Jingaoka, conservatrice au Musée national d’art occidental, a reçu le 27 février 2017 les insignes de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres des mains de M. Pierre Colliot, Conseiller culturel, à l’occasion du vernissage de l’exposition Théodore Chassériau.

Mme Megumi Jingaoka, conservatrice au Musée national d'art occidental
Mme Megumi Jingaoka, conservatrice au Musée national d’art occidental
Mme Megumi Jingaoka et M. Pierre Colliot, conseiller culturel
Mme Megumi Jingaoka et M. Pierre Colliot, conseiller culturel

 
Parfaitement francophone, elle a étudié l’histoire de l’art à l’Université de Tokyo et à l’Université de Lyon. L’ouvrage dans lequel elle montre, d’après sa thèse, la genèse du marché de l’art au 19e siècle autour des reproductions par gravure à l’eau-forte, Shijo no tame no shijo bijutsukan (=Un musée sur papier destiné au marché de l’art), a reçu le prix Shibusawa-Claudel et le prix Louis Vuitton Japan en 2010.

En tant que commissaire au National Museum of Western Art, elle a organisé de nombreuses expositions présentant des artistes français encore peu connus du public japonais, comme la première exposition au Japon dédiée à l’œuvre d’Hubert Robert en 2012, en collaboration avec le musée de Valence, pour laquelle elle a reçu le prix académique de la fondation Promotion of Western Art. Elle est également commissaire de la grande rétrospective dédiée au peintre romantique Théodore Chassériau qui vient d’ouvrir ses portes au Musée d’art occidental.

dernière modification le 28/12/2017

haut de la page