Remise de la Légion d’honneur à M. Akira Shinoda, maire de Niigata [ja]

L’Ambassadeur Christian Masset était le mardi 10 avril à Niigata. Il a, à cette occasion, remis à M. Akira Shinoda, maire de la ville de Niigata, les insignes de Chevalier dans l’ordre national de la Légion d’honneur.

JPEG - 51.2 ko
M. Christian Masset, ambassadeur de France, et M. Akira Shinoda, maire de Niigata
© Ambassade de France au Japon

Né à Niigata, M. Shinoda fait ses études à la faculté des langues étrangères de l’Université Sophia dont il sort diplômé de langue russe. Il intègre en 1972 le journal local Niigata Nippo, où il dirigera le service des affaires culturelles avant d’en devenir l’éditorialiste en chef. Il quitte le journal en septembre 2002 pour se présenter aux élections. Deux mois plus tard, il est élu maire de Niigata, réélu en 2006 puis en 2010.

Très vite, il s’impose comme l’une des figures de la nouvelle génération de maires des villes japonaises, qui œuvrent activement en faveur du mouvement de décentralisation qui a démarré au Japon depuis une quinzaine d’années. Il mène à bien en 2007 la fusion de sa ville avec une quinzaine de communes environnantes, ce qui fait de Niigata la plus grande agglomération sur la mer du Japon.

Attachant une grande importance à la culture, il établit des programmations ambitieuses pour les riches infrastructures culturelles de la ville, qui devient notamment une scène renommée de danse contemporaine. Par ailleurs, la ville accueillit en 2008 le sommet des ministres du Travail des pays du G8.

M. Shinoda renforce les liens avec la ville française de Nantes, avec laquelle un accord de coopération est signé en 1999. Il met en place un partenariat renforcé entre deux villes avant de signer à Nantes un accord de jumelage en 2009. Il accueille à Niigata la Folle journée, festival de musique classique né à Nantes, qui connaît au Japon un succès considérable. En 2009, il organise dans sa ville la manifestation d’art contemporain « Water and Soil », comme en miroir au projet Nantes-Estuaire. Enfin, est signé à Nantes en 2009.

dernière modification le 17/01/2019

haut de la page