Remise de la Légion d’honneur à M. Momoki Tokiwa [ja]

M. Momoki Tokiwa, senior corporate advisor de Shikoku Electric Power Company, a reçu le 31 mars 2017 à la Résidence de France, les insignes de Chevalier dans l’Ordre national de la Légion d’honneur des mains de M. Thierry Dana, ambassadeur de France au Japon.

JPEG - 310.6 ko
M. Momoki Tokiwa, senior corporate advisor de Shikoku Electric Power Company
© Ambassade France au Japon

Licencié en droit de l’Université de Kyoto, M. Tokiwa est entré chez Shikoku Electric Power Company en 1964. Après un début de carrière au département commercial, M. Tokiwa s’est occupé de sujets liés à la planification et à la stratégie, puis au développement de divers sites pour la production électrique dont le nucléaire. Ses différents postes lui ont permis de très vite gravir les échelons du groupe pour en être, en 2009, nommé président, fonction qu’il exercera jusqu’en 2015. À cette date, il est alors nommé au poste qu’il occupe actuellement.

Promotion des relations avec la France

M. Tokiwa a toujours entretenu des liens privilégiés avec la France. C’est ainsi que Shikoku est le premier électricien japonais à avoir signé, en 1970, un contrat d’achat d’uranium naturel avec la France. Au cours des 40 dernières années, Shikoku, dans sa stratégie d’approvisionnement lié au cycle du combustible nucléaire, a toujours privilégié Areva comme principal fournisseur.

Alors que M. Tokiwa était directeur général de Shikoku, ce dernier figurait parmi les premiers électriciens à signer un contrat de fabrication de MOX avec MELOX en 2006. Ce contrat a été suivi d’un autre contrat d’enrichissement signé en 2008, pour l’approvisionnement par la France du réacteur 3 de la centrale d’Ikata. Sous la présidence de M. Tokiwa, un contrat de conversion a été conclu en 2013 avec la France, pour une durée de 10 ans, et ceci, malgré un contexte rendu très difficile pour les électriciens japonais par l’accident de Fukushima. De nombreux autres contrats ont été conclus avec la France alors que M. Tokiwa se trouvait aux commandes de Shikoku. Ceci a conduit à une situation où, entre 2011 et 2020, 70% des besoins des réacteurs de Shikoku en enrichissement ont été couverts et seront couverts par la France.

JPEG - 66.6 ko
MM. Momoki Tokiwa et Thierry Dana, ambassadeur de France
© Ambassade France au Japon

Les liens privilégiés que M. Tokiwa a tissés avec la France en matière d’approvisionnement en MOX auront contribué au développement de cette filière au Japon ; ceci est d’autant plus important que nos deux pays partagent la même vision du cycle fermé.

Enfin, mentionnons les efforts de Shikoku, entre autres sous l’impulsion de M. Tokiwa, visant à promouvoir les liens avec EDF. Ces efforts auront permis l’échange d’information entre ces deux électriciens, des visites croisées de leurs parcs nucléaires, les échanges de retour d’expérience pour le renforcement de la sûreté.

L’action de M. Tokiwa ne se sera pas uniquement limitée à promouvoir les intérêts de Shikoku EPCO. M. Tokiwa aura beaucoup œuvré en faveur du bien-être de la région de Shikoku.

dernière modification le 17/01/2019

haut de la page