Remise de la Légion d’honneur à M. Nobuteru Ishihara [ja]

M. Nobuteru Ishihara, député, ancien ministre et président du groupe d’amitié Japon-France de la Chambre des représentants, a reçu le 1er juin 2018, les insignes d’Officier de la Légion d’honneur des mains du président de l’Assemblée nationale M. François de Rugy.

M. Nobuteru Ishihara, député et président du groupe d'amitié Japon-France de la Chambre des représentants
M. Nobuteru Ishihara, député et président du groupe d’amitié Japon-France de la Chambre des représentants
© Ambassade de France au Japon
MM. Nobuteru Ishihara et François de Rugy
MM. Nobuteru Ishihara et François de Rugy
© Ambassade de France au Japon
MM. Nobuteru Ishihara et François de Rugy
MM. Nobuteru Ishihara et François de Rugy
© Ambassade de France au Japon
De gauche à droite : M. Tadamori Oshima, président de la Chambre des représentants, Mme de Rugy, MM. de Rugy et Ishihara, M. l'ambassadeur, Mme Ishihara
De gauche à droite : M. Tadamori Oshima, président de la Chambre des représentants, Mme de Rugy, MM. de Rugy et Ishihara, M. l’ambassadeur, Mme Ishihara
© Ambassade de France au Japon

 
Élu depuis 1990 de la Chambre des représentants, plusieurs fois ministres, M. Ishihara est une personnalité politique japonaise de tout premier plan qui a également été Secrétaire général du parti libéral démocrate. Avant de se lancer en politique, il avait commencé sa carrière comme journaliste politique au sein de la grande chaîne de télévision NTV. Il a en tout été élu à 10 reprises dans la circonscription de Tokyo.

Tout au long de sa carrière, Nobuteru Ishihara a développé des liens forts avec la France, se rendant régulièrement dans notre pays, y rencontrant ses homologues et diverses personnalités françaises. Cette francophilie l’a amené à prendre la présidence du groupe d’amitié Japon-France de la Chambre des représentants, fonctions qu’il occupe depuis 2015 et dans lesquelles il s’investit avec énergie et enthousiasme.

Il joue aujourd’hui un rôle moteur dans le renforcement des liens d’amitié entre la France et le Japon et, en particulier, dans l’animation du dialogue parlementaire entre nos deux pays. C’est la raison pour laquelle le président de l’Assemblée nationale François de Rugy lui a remis, le 1er juin à la résidence de l’ambassade de France, les insignes d’Officier de la Légion d’honneur à l’occasion de son déplacement officiel au Japon.

Discours de François de Rugy, président de l’Assemblée nationale

Monsieur le Président de la Chambre des Représentants,
Monsieur le Ministre, cher Monsieur Ishihara,
Mesdames et Messieurs les députés et sénateurs,
Mesdames et Messieurs, chers amis,
Minassama konbanwa , bonsoir à tous,

Je suis particulièrement heureux d’être parmi vous aujourd’hui. Nous avons en effet la joie et le privilège d’honorer un grand ami de la France, Nobuteru Ishihara.

Monsieur Ishihara, vous êtes naturellement un homme politique japonais de premier ordre : député de Tokyo, où vous avez déjà été élu à dix reprises, plusieurs fois ministre dans différents gouvernements, figure de votre parti, dont vous avez été secrétaire général, vous êtes une personnalité importante, influente, solide, l’un des acteurs essentiels de cette grande démocratie parlementaire, respectée à travers le monde, qu’est le Japon.

Mais Monsieur Ishihara vous êtes aussi un acteur essentiel de l’amitié franco-japonaise et du dialogue parlementaire entre nos deux pays. Les fonctions de président du groupe d’amitié Japon-France à la Chambre des représentants, que vous occupez depuis plusieurs années avec passion, engagement et enthousiasme, l’illustrent tout particulièrement. Vous tous ici le savez bien.

Ces fonctions vous ont amené à vous rendre à plusieurs reprises dans notre pays, à rencontrer de nombreuses personnalités françaises du monde politique, des affaires et de la culture, et à favoriser les échanges entre nos deux peuples. Vous vous êtes ainsi imposé ici, où la France est respectée et aimée par tant de personnalités remarquables, comme l’un de ses meilleurs connaisseurs.

Cher Monsieur Ishihara, vous êtes également un relai et un soutien précieux ici pour la France, à laquelle vous ne refusez jamais votre aide ou votre concours, que ce soit pour soutenir un événement ou honorer de votre présence une manifestation organisée par l’ambassade. Vous êtes ainsi devenu, au fil des années, une figure familière et bienveillante de la relation bilatérale et l’invité d’honneur des réceptions du 14-Juillet au Japon !

La France et le Japon sont engagés depuis plusieurs années dans le renforcement de leur partenariat d’exception. Dans tous les domaines, la défense et la sécurité, la culture, l’économie, les sciences et l’innovation, nos liens sont dynamiques, féconds et mutuellement bénéfiques. Les échanges humains entre nos deux pays s’accroissent également.

Cette proximité s’exprime de manière privilégiée sur les grands enjeux mondiaux. Le Japon et la France, unis par des valeurs communes, partagent une vision du monde reposant sur le respect du droit international, le multilatéralisme et le développement durable. Ils ont la volonté de contribuer ensemble à la paix et à la prospérité, y compris dans cet espace indopacifique où la France est également présente.

Ce n’est donc pas un hasard si une profonde convergence nous rapproche, devant les défis les plus urgents : volonté partagée d’une dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible de la péninsule coréenne, responsabilité d’une action face à l’urgence climatique, organisation du commerce mondial dans le respect des règles et des principes, tels que la réciprocité, le bénéfice mutuel et la responsabilité sociale et environnementale.

Le déplacement qu’effectuera cet été en France, à l’occasion du 160e anniversaire de nos relations bilatérales, le Premier ministre Shinzo Abe, sera une étape essentielle dans le renforcement de ce partenariat et l’approfondissement des liens franco-japonais.

L’enjeu est important : faire en sorte que nos deux pays contribuent à faire avancer le monde dans le bon sens. Et pour y parvenir, nous avons besoin d’hommes comme vous qui savent quel rôle nos deux pays, à la lumière de leur histoire commune et de leur profonde amitié, peuvent prôner en faveur d’un monde meilleur.

Et c’est à l’apport qui est le vôtre, aux liens profonds qui unissent nos deux pays, que la France a voulu rendre hommage.

Je suis donc particulièrement heureux, à l’occasion de ma visite et en présence de votre Président, Tadamori Oshima, comme de votre collègue président du groupe d’amitié France-Japon de l’Assemblée nationale, Alain Tourret, de vous exprimer la gratitude de la France.

Cher M. Nobuteru Ishihara, au nom du président de la République, nous vous remettons les insignes d’Officier dans l’Ordre de la Légion d’honneur.

dernière modification le 07/06/2018

haut de la page