Renforcement de la coopération de l’Institut Pasteur avec le Japon [ja]

Le professeur Christian Bréchot, directeur général de l’Institut Pasteur, a célébré le 6 juillet le premier anniversaire de la Fondation Pasteur Japon lors d’un séminaire scientifique aux côtés de personnalités scientifiques japonaises et signé le lendemain un accord de partenariat avec le National Center for Global Health and Medicine (NCGM).

Un symposium réunissant notamment le directeur général de l’Institut Pasteur, le professeur Christian Bréchot et le professeur Tasuku Honjo, professeur d’immunologie à l’Institut d’études avancées de l’Université de Kyoto, a eu lieu le 6 juillet pour célébrer le premier anniversaire de la Fondation Pasteur Japon.

Le professeur Honjo a présenté ses travaux de recherche concernant la protéine PD-1 (Programmed cell Death 1), une molécule servant de base à plusieurs immunothérapies anti-cancéreuses. Le professeur Bréchot a quant à lui rappelé les principaux enjeux de santé mondiaux actuels et à venir au cœur de la stratégie de l’Institut Pasteur et de son réseau international.

Un tour de table faisant intervenir d’autres personnalités telles que le professeur Yoshinori Murakami, doyen de l’Institut des Sciences Médicales de l’Université de Tokyo (IMSUT), le professeur Fumihiko Matsuda, coordinateur scientifique de l’unité de recherche internationale Institut Pasteur-Université de Kyoto ou encore le docteur Anavaj Sakuntabhai, directeur de l’unité de génétique fonctionnelle des maladies infectieuses à l’Institut Pasteur de Paris, a permis de souligner l’importance de la collaboration scientifique internationale, qu’elle soit académique ou industrielle, et la nécessité de l’approche One Health, notamment dans la lutte contre les maladies infectieuses.

Enfin, le professeur Bréchot a également signé au cours de sa visite un accord-cadre de partenariat avec le NCGM, représenté par son président, le professeur Norihiro Kokudo. Cette signature, qui vient renforcer le partenariat de recherche sur le paludisme établi depuis 2013 entre l’Institut Pasteur du Laos et le NCGM, a également pour ambition de permettre le développement de nouvelles aires de recherches et autres opportunités de coopération entre les deux institutions en Asie et en Afrique.

dernière modification le 11/07/2017

haut de la page