Retour en images sur le dialogue franco-japonais autour de l’open data [ja]

Un débat franco-japonais a été organisé le 17 avril sur le thème de « Open data : ouvrir les données pour changer le monde ? » à Yahoo ! Lodge à Tokyo par l’ambassade de France / Institut français du Japon. Il a été suivi, le 18 avril, d’un atelier avec la société civile organisé avec le soutien de partenaires tels que Veolia Japon, Code for Japan et Yahoo ! Japan.

Débat franco-japonais : « Open data : ouvrir les données pour changer le monde ? » (17.04.2018)

Une centaine de personnes étaient présentes
Une centaine de personnes étaient présentes
© Ambassade de France au Japon
M. Jun Murai et M. Dominique Cardon
M. Jun Murai et M. Dominique Cardon
© Ambassade de France au Japon
M. Haruyiki Seki prend la parole
M. Haruyiki Seki prend la parole
© Ambassade de France au Japon
M. Pierre Colliot, conseiller culturel, a clos le débat
M. Pierre Colliot, conseiller culturel, a clos le débat
© Ambassade de France au Japon

 
Quatre panélistes de haut niveau ont dialogué le 17 avril 2018 à Yahoo Lodge (Tokyo) sur le thème Open data : ouvrir les données pour changer le monde ?. M. Jun Murai, professeur à l’Université de Keio et considéré comme le père de l’Internet au Japon, M. Jean-Philippe Clément, administrateur général des données de la ville de Paris, M. Haruyuki Seki, directeur de Code for Japan, M. Dominique Cardon, directeur du Medialab de Sciences Po, ont croisé les regards franco-japonais, lors de ce débat modéré par Mme Arisa Ema, professeure assistante de l’Université de Tokyo.

Ce dialogue a permis de mettre en lumière le fait que l’ouverture des données gouvernementales et municipales offre de belles perspectives, notamment pour la société civile, mais que les défis demeurent nombreux : sensibilisation des fonctionnaires municipaux, standardisation du format des données, encouragement à plus de transparence de la part des entreprises, etc.

Le conseiller culturel de l’ambassade de France, M. Pierre Colliot, a clos le débat en soulignant l’importance des débats citoyens comme celui-ci, et de croiser les regards entre plusieurs pays sur des enjeux importants pour l’avenir de nos sociétés. Il a remercié les partenaires de cet événement, en particulier Véolia Japon, pour son soutien depuis plusieurs années, aux débats de société organisés par l’ambassade.

Atelier avec la société civile (18.04.2018)

Présentation par le représentant de Yahoo ! Japan
Présentation par le représentant de Yahoo ! Japan
© Ambassade de France au Japon
Table ronde avec M. Cardon
Table ronde avec M. Cardon
© Ambassade de France au Japon
Table ronde avec M. Clément
Table ronde avec M. Clément
© Ambassade de France au Japon
Une spécialiste taiwanaise du sujet, Mme Lin Shu-yang, a présenté la plateforme « vTaiwan »
Une spécialiste taiwanaise du sujet, Mme Lin Shu-yang, a présenté la plateforme « vTaiwan »
© Ambassade de France au Japon

 
Le débat a été suivi par un atelier, le 18 avril, co-organisé avec Code For Japan, permettant de poursuivre les discussions de manière plus approfondie avec la société civile. Une spécialiste taiwanaise du sujet, Mme Lin Shu-yang, designer en informatique au laboratoire PDIS, a également présenté la plateforme « vTaiwan », qui a remporté le « Future Voice Arward » cette année.

Le déplacement de M. Cardon et M. Clément au Japon était une étape dans le cadre de débats régionaux organisés par l’Institut français de Paris. Les deux intervenants français se sont aussi rendus en Corée et à Taiwan pour dialoguer sur le thème de l’open data.

dernière modification le 26/04/2018

haut de la page