Retour sur la 5ème édition du workshop franco-japonais sur la cyber-sécurité [ja]

La 5ème édition du workshop scientifique franco-japonaise en cyber-sécurité, collaboration initiée en 2015 par l’ambassade de France au Japon, s’est déroulée à l’Université de Kyoto du 23 au 25 avril 2019. Environ 80 experts se sont retrouvés durant ces trois jours. Le séminaire a alterné des séances plénières présentant les avancées de la recherche en cyber-sécurité et les enjeux actuels, et des sessions de travail en groupes thématiques.

JPEG - 208.7 ko
5ème édition du workshop franco-japonais sur la cyber-sécurité
© Ambassade de France au Japon

La collaboration scientifique entre la France et le Japon sur le sujet de la cyber-sécurité a débuté en 2015. Depuis, le groupe d’experts (académiques, industriels et politiques) se réunit chaque année lors d’un événement annuel organisé alternativement en France et au Japon, autour des entités organisatrices : Institut national de recherche en sciences du numérique (Inria) et Centre national de la recherche scientifique (CNRS) côté français, National Institute of Information and Communication Technologies (NICT) et Université de Keio côté japonais.

À travers ces échanges, le dialogue s’est structuré autour de huit groupes de travail bilatéraux, permettant d’adresser l’ensemble des enjeux de cyber-sécurité (tous les détails et le programme détaillé sont à retrouver sur ce site internet). L’ancrage dans le temps de ce dialogue scientifique bilatéral a permis de tisser des liens forts et stables entre les membres des groupes de travail dont il se compose. Cette cinquième édition a, de nouveau, permis à ces experts de partager les résultats de leurs recherches, de s’enrichir mutuellement des expériences de chacun et d’échanger quant à la suite à donner à leurs projets.

Le consul général de France à Kyoto a, lors de son discours d’ouverture, insisté sur l’importance de la collaboration internationale pour avancer sur ce sujet, en faisant notamment référence à l’appel de Paris pour la confiance et la sécurité dans le cyberespace, lancé par le Président de la République en novembre 2018.

Les matinées des deux premiers jours ont été consacrées à des présentations en séance plénière. Celles-ci ont permis d’aborder les grands enjeux du moment, comme par exemple les risques liés aux événements sportifs (coupe du monde de rugby puis Jeux Olympiques et Paralympiques), successivement organisés au Japon puis en France ou encore les défis géopolitiques posés par la globalisation de la menace cyber.

Les après-midi, les huit groupes de travail se sont retrouvés en sessions parallèles. Ce séminaire constitue pour eux un jalon annuel qui vient rythmer une collaboration continue tout le reste de l’année, notamment à travers l’échange d’étudiants entre les laboratoires de recherche concernés.

Le troisième jour, quant à lui, a permis d’ouvrir la discussion sur les politiques gouvernementales en matière de cyber-sécurité et l’évolution des cyber-menaces à l’échelle internationale.

Pour la première fois, cette édition du dialogue franco-japonais sur la cyber-sécurité s’est ouverte à la coopération avec l’Allemagne. Cette ouverture s’inscrit dans la dynamique initiée par le symposium trilatéral sur l’intelligence artificielle organisé en novembre 2018 à Tokyo. Elle va dans le sens de la déclaration conjointe faite à la suite de ce symposium, où les trois pays ont affirmé leur volonté d’intensifier la coopération trilatérale sur les sujets du numérique.

La sixième édition de ce workshop doit se tenir en avril 2020 en France (lieu et date précise à déterminer). Une rencontre intermédiaire est également prévue les 4 et 5 novembre en France.

dernière modification le 20/05/2019

haut de la page