Réunion du "Syria Recovery Trust Fund" [ja]

La France accueille à Paris les 29 et 30 mai les réunions des instances de pilotage du "Syria Recovery Trust Fond" (SRTF). En finançant des projets de stabilisation à destination des zones qui échappent au contrôle du régime de Damas et des territoires libérés de Daech, le SRTF contribue à répondre aux importants besoins des populations en matière de sécurité alimentaire, d’eau et d’assainissement, de gestion des déchets, de santé, d’électricité, d’agriculture et d’éducation, et à renforcer une gouvernance crédible alternative au régime de Damas. La France a financé le SRTF à hauteur de 20 millions d’euros depuis 2014.

À travers son implication active au sein du SRTF, la France témoigne de son engagement humanitaire en Syrie, dont le financement de ce fonds est l’un des volets. Lors de la conférence de Bruxelles II sur l’avenir de la Syrie et de la région, qui s’est tenue le 25 avril dernier, la France a réaffirmé la constance du soutien de la France au peuple syrien et aux pays qui se mobilisent pour l’accueil des réfugiés, en annonçant plus d’un milliard d’euros pour la période 2018-2020, en dons (250MEuros) et en prêts (850MEuros).

L’annonce de Bruxelles II inclut le programme de réponse d’urgence de 50 millions d’euros pour la Syrie, annoncé le 16 avril par le président de la République. Cet effort supplémentaire ira, dès cette année, à des actions d’urgence et de moyen terme au bénéfice direct des populations syriennes.

Il s’adressera tout d’abord aux populations du nord-est syrien, car la stabilisation de cette zone, où les besoins sont importants notamment en matière de déminage, de santé, d’accès à l’eau et de relance de l’agriculture et de l’économie, est un défi à relever afin de permettre, d’une part, le retour des populations déplacées et, d’autre part, la victoire durable contre le terrorisme.

Il permettra également d’apporter une réponse aux besoins humanitaires des populations du nord-ouest de la Syrie, notamment au bénéfice des populations des gouvernorats d’Idlib et d’Afrin, plus particulièrement en facilitant l’accès aux soins médicaux et aux autres services de base, notamment pour les personnes déplacées.

À travers ces actions, la France témoigne de sa volonté d’être aux côtés de l’ensemble de la population syrienne. Les efforts de la France portent également sur les moyens de parvenir à la résolution politique du conflit, seule à même de mener à une paix durable en Syrie, et telle que prévue par la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies.

dernière modification le 30/05/2018

haut de la page