Sanctions américaines contre des scientifiques syriens [ja]

24 avril 2017

Après l’attaque inacceptable perpétrée le 4 avril à Khan Cheikhoun, la France salue la décision américaine de placer sous sanction 271 scientifiques syriens du centre de recherches et d’études scientifiques, qui a pris part au développement d’armes chimiques.

La France a vivement dénoncé l’emploi d’armes chimiques par le régime syrien et les horreurs qu’il entraîne. L’utilisation d’armes chimiques contrevient aux engagements internationaux auxquels la Syrie a souscrit en ratifiant la convention sur l’interdiction des armes chimiques (CIAC) qui interdit la mise au point, la fabrication, le stockage et l’emploi de telles armes de destruction massive.

Une enquête menée par l’organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) est en cours pour déterminer les circonstances de l’attaque de Khan Cheikhoun. Nous lui renouvelons tout notre soutien.

Sur le même sujet

dernière modification le 26/04/2017

haut de la page