Séminaire scientifique entre l’INCa et le NCC sur les cancers pédiatriques [ja]

L’Institut national du cancer (INCa) et le Centre national du cancer (NCC) du Japon ont participé avec l’appui de l’ambassade de France au Japon à un workshop d’une journée et demie dédié aux cancers pédiatriques les 16 et 17 décembre 2019.

Les chiffres des Cancer pédiatriques en France et au Japon

En 2019, selon l’Organisation mondiale de la santé, les maladies non transmissibles (MNT), y compris les cancers, sont devenues la principale cause de décès dans le monde. La prévalence totale des cancers augmente au Japon et en France, ce qui en fait une priorité médicale. L’un des fronts de bataille dans la lutte contre ces maladies est l’incidence des cancers pédiatriques et le taux de mortalité dû à ceux-ci.

2550 nouveaux cas de cancers chez l’enfant sont recensés chaque année en France (1750 nouveaux cas de cancers, chez des enfants de moins de 15 ans ; 800 chez les adolescents entre 15 et 19 ans) pour 2850 (2050 nouveaux cas de cancers, chez les enfants de moins de 15 ans ; 800 chez les adolescents entre 15 et 19 ans) au Japon. À une échelle différente, les gouvernements français et japonais en font une priorité.

En France, dans le cadre du plan Cancer 2014-2019, l’INCa y a consacré 12% de ses crédits, effort conforté par l’amendement au Projet de loi de finances 2019 pour augmenter de 5 millions d’euros par an les crédits destinés à la recherche fondamentale sur les cancers pédiatriques. Cette somme annuelle renforce de 25 millions d’euros (sur 5 ans) les moyens alloués aux crédits destinés aux soins et aux recherches cliniques.

Le ministère de la santé japonais (MHLW) a mis en place à partir de 2012 un plan de promotion de mesures contre les cancers pédiatriques visant à développer les hôpitaux désignés pour les cancers pédiatriques et à mettre en place un système de consultation et de support pour les patients, de formation de personnel médical aux traitements et aux soins palliatifs des enfants atteints de cancers, avec un budget annuel de 400 millions de yens (plus de 3 millions d’euros).

Coopération franco-japonaise dans le domaine du Cancer

L’INCa et le NCC ont signé en 2017 un Memorandum of Understanding pour une période de 3 ans. Courant 2019, l’INCa à la tête d’un consortium de 9 partenaires internationaux dont le NCC, a obtenu un financement de 29 millions de dollars d’UNITAID sur un programme de prévention du cancer cervical en pays tiers, programme SUCCESS for “Scale Up Cervical Cancer Elimination with Secondary prevention Strategy.

Désireux de renforcer leur coopération bilatérale, le NCC et l’INCa ont identifié la thématique des cancers pédiatriques comme étant une préoccupation commune sur laquelle, les deux instituts souhaitaient travailler ensemble.

Ce séminaire organisé les 16 et 17 décembre 2019 à l’ambassade de France avec le soutien de celle-ci a réuni une délégation française composée de Thomas Dubois (INCa), Natalie Hoog-Labouret (INCa), Olivier Delattre (Institut Curie), Pablo Berlanga (Institut Gustave Roussy), Mickael Ménager (Institut Imagine), Patricia Blanc (Imagine for Margo) et Françoise Rédini (INSERM) et 40 participants, japonais, médecins, chercheurs et directeurs d’associations de parents.

dernière modification le 27/01/2020

haut de la page